La tranche des 15-20 ans n'est pas épargnée, précise le secrétariat social qui y constate une diminution de 39,5% de travailleurs engagés cette année en CDI par rapport à 2019. La diminution atteint -34,8% lors du troisième trimestre 2020. "Tous les niveaux d'étude sont touchés. Le troisième trimestre 2020, le moment où la 'Génération Corona' devait intégrer le marché du travail, a été particulièrement difficile pour ces jeunes, avec une baisse de 18,4% de recrutements (CDI ou CDD) pour les universitaires, et de 6,4% pour les diplômés de l'enseignement supérieur', complète Partena.

Au total cette année, le nombre de jeunes de 21 à 30 ans engagés baisse de 7,7% pour les titulaires d'un diplôme du secondaire, de 8,7% pour le supérieur (non-universitaire), et de 14,6% pour les universitaires.

Un impact énorme du coronavirus

"L'année 2020 avait commencé sur une dynamique positive. Comme l'on pouvait s'y attendre, le coronavirus a eu un impact énorme sur les recrutements lors du deuxième trimestre. Le troisième trimestre et le déconfinement ont permis de relancer la machine, mais nous constatons que ce sont surtout les CDD qui contribuent à cette dynamique (...), " commente Wim Demey, Customer Intelligence Manager chez Partena Professional, qui insiste cependant sur la nécessité "d'être particulièrement attentifs aux chiffres du quatrième trimestre 2020, et à l'évolution de la seconde vague que nous connaissons actuellement, pour voir si cette tendance se confirme".

L'analyse s'est portée sur 124.183 travailleurs engagés entre le 1er janvier 2019 et le 30 septembre 2020, en ce compris 51.016 travailleurs entre 21 et 30 ans, et 20.878 travailleurs de moins de 20 ans.

La tranche des 15-20 ans n'est pas épargnée, précise le secrétariat social qui y constate une diminution de 39,5% de travailleurs engagés cette année en CDI par rapport à 2019. La diminution atteint -34,8% lors du troisième trimestre 2020. "Tous les niveaux d'étude sont touchés. Le troisième trimestre 2020, le moment où la 'Génération Corona' devait intégrer le marché du travail, a été particulièrement difficile pour ces jeunes, avec une baisse de 18,4% de recrutements (CDI ou CDD) pour les universitaires, et de 6,4% pour les diplômés de l'enseignement supérieur', complète Partena. Au total cette année, le nombre de jeunes de 21 à 30 ans engagés baisse de 7,7% pour les titulaires d'un diplôme du secondaire, de 8,7% pour le supérieur (non-universitaire), et de 14,6% pour les universitaires. "L'année 2020 avait commencé sur une dynamique positive. Comme l'on pouvait s'y attendre, le coronavirus a eu un impact énorme sur les recrutements lors du deuxième trimestre. Le troisième trimestre et le déconfinement ont permis de relancer la machine, mais nous constatons que ce sont surtout les CDD qui contribuent à cette dynamique (...), " commente Wim Demey, Customer Intelligence Manager chez Partena Professional, qui insiste cependant sur la nécessité "d'être particulièrement attentifs aux chiffres du quatrième trimestre 2020, et à l'évolution de la seconde vague que nous connaissons actuellement, pour voir si cette tendance se confirme". L'analyse s'est portée sur 124.183 travailleurs engagés entre le 1er janvier 2019 et le 30 septembre 2020, en ce compris 51.016 travailleurs entre 21 et 30 ans, et 20.878 travailleurs de moins de 20 ans.