Etes-vous pour le pass sanitaire dans les établissements bruxellois ?

Le SNI n'est, bien sûr, pas partisan de nouveaux freins à la consommation dans la capitale qui a déjà été lourdement impactée par la crise. Le tourisme et le secteur des affaires est en berne, ajouté à cela le télétravail qui a plombé les chiffres d'affaires de nombreux établissements. Bruxelles paie le prix fort de la pandémie. Mais ce pass est un moindre mal dans cette situation. Il peut aussi avoi...

Le SNI n'est, bien sûr, pas partisan de nouveaux freins à la consommation dans la capitale qui a déjà été lourdement impactée par la crise. Le tourisme et le secteur des affaires est en berne, ajouté à cela le télétravail qui a plombé les chiffres d'affaires de nombreux établissements. Bruxelles paie le prix fort de la pandémie. Mais ce pass est un moindre mal dans cette situation. Il peut aussi avoir des côtés positifs. La mesure éviterait de faire porter sur le secteur la responsabilité d'une situation sur laquelle il n'a aucune prise. Il peut aussi être rassurant pour les clients qui avaient peur de revenir jusqu'ici au restaurant.L'horeca n'a aucune responsabilité quant à la situation sanitaire et au plus faible taux de vaccination à Bruxelles. Nous demandons aux autorités de tout mettre en oeuvre pour le rehausser dans les semaines à venir. Nous sommes donc fermement opposés à toute prise en otage du secteur dans un territoire donné. Nous plaidons pour des règles harmonisées dans les grandes villes du pays, afin de continuer à fonctionner sur les mêmes bases que dans les autres régions. Ce pass doit aussi avoir une durée déterminée dans le temps, en fonction de l'évolution du taux de vaccination. Il ne peut pas être illimité.Nous ne désirons pas faire fonction de gendarmes. Si des règles claires disent que la responsabilité finale repose sur le client en cas de contrôle, et non pas sur l'exploitant, cela pourrait le soulager mais nous devons en avoir des garanties. Je ne vois pas de mouvement de grogne dans ce sens. En Belgique, nous sommes moins revendicateurs qu'en France, la grande majorité des exploitants de cafés et de restaurants va donc, il me semble, se plier à ces règles sanitaires. En Allemagne, par exemple, le covid safe ticket est appliqué partout est cela fonctionne très bien.