Face à cette accélération de l'e-commerce, à quoi les professionnels business support peuvent-ils s'attendre à l'avenir ? Et qu'adviendra-t-il des salaires dans les prochains mois ? Asia Skifati, Senior Manager chez staffing specialist Walters People, répond à ces questions.

Quel a été l'impact de Covid-19 sur le marché de l'embauche ?

"Au cours des derniers mois, les procédures de recrutement se sont ralenties, voire ont été suspendues. Les entretiens en face à face ont été annulés et remplacés par des entretiens vidéo. Certaines organisations ont effectué l'ensemble des processus de recrutement à distance, d'autres ont préféré que le dernier entretien se déroule en face à face. Au départ, les candidats ont commencé à chercher activement de nouvelles opportunités, mais en raison de l'incertitude du marché, ils ont pris plus de précautions pour changer d'emploi. Récemment, nous voyons des candidats qui ont été licenciés ou mis au chômage technique et qui cherchent activement un nouvel emploi."

Quelles seront les grandes tendances en 2021 pour les professionnels en business support ?

"Les entretiens vidéo vont certainement subsister, surtout pour les premiers tours d'entretiens. Le travail à domicile s'est avéré très efficace ces derniers mois et nous pensons que les gens continueront à travailler partiellement à domicile en 2021 également. Mais le passage au nouveau monde du travail signifie également que de nouvelles règles devront être mises en oeuvre dans l'organisation. Pour ce faire, nous nous attendons à ce que la demande de professionnels des ressources humaines augmente encore dans les mois à venir.

Du côté des demandeurs d'emploi, nous constatons que la localisation de l'emploi devient moins importante, surtout lorsque le travail à domicile est autorisé et qu'un programme de formation et d'accueil numérique est mis en place par l'organisation".

Que rechercheront les organisations en 2021, lorsqu'elles recruteront de nouveaux talents ?

"La demande de professionnels des ressources humaines, du customer service et de la logistique restera la plus forte dans l'année à venir. Les digitalisation va encore s'accélérer. Les activités de e-commerce augmenteront encore davantage et stimuleront la demande de professionnels dans ce domaine. Afin de compenser la perte de 2020, de nombreuses organisations se concentreront particulièrement sur leurs activités de vente en 2021, ce qui entraînera une demande accrue de professionnels de la vente".

Quels conseils donneriez-vous aux responsables du recrutement qui souhaitent recruter et conserver des employés en 2021 ?

"Les processus de recrutement doivent être courts et efficaces. Pour retenir les talents, les organisations devraient continuer à investir dans la formation et les possibilités de développement de leur personnel. Les webinaires et les sessions de formation en ligne se sont révélés très efficaces ces derniers mois, et ont donné aux employés un sentiment d'engagement et de convivialité. L'éloignement de leurs collègues a fait réfléchir beaucoup de gens à leur carrière et à d'éventuels changements de carrière en interne.

En tant qu'employeur, il est important d'être à l'écoute des préoccupations et des possibilités de développement des personnes. En le faisant et en le démontrant également aux futurs employés, les organisations pourront attirer de nouveaux talents et progresser avec succès".

Y aura-t-il des augmentations de salaire en 2021 pour les professionnels en business support ?

"Je ne m'attends pas à de grandes évolutions en termes de salaires en 2021, sauf pour les professionnels de haut niveau qui cochent toutes les cases en termes de compétences, de disponibilité et d'antécédents requis. Cependant, je pense que les employeurs s'attacheront plutôt à offrir d'autres avantages pour soutenir le travail à domicile, des possibilités de formation et des séances d'information sur la manière de gérer la nouvelle façon de travailler, de maintenir un équilibre sain entre vie professionnelle et vie privée tout en travaillant à domicile, etc. "

Face à cette accélération de l'e-commerce, à quoi les professionnels business support peuvent-ils s'attendre à l'avenir ? Et qu'adviendra-t-il des salaires dans les prochains mois ? Asia Skifati, Senior Manager chez staffing specialist Walters People, répond à ces questions.Quel a été l'impact de Covid-19 sur le marché de l'embauche ?"Au cours des derniers mois, les procédures de recrutement se sont ralenties, voire ont été suspendues. Les entretiens en face à face ont été annulés et remplacés par des entretiens vidéo. Certaines organisations ont effectué l'ensemble des processus de recrutement à distance, d'autres ont préféré que le dernier entretien se déroule en face à face. Au départ, les candidats ont commencé à chercher activement de nouvelles opportunités, mais en raison de l'incertitude du marché, ils ont pris plus de précautions pour changer d'emploi. Récemment, nous voyons des candidats qui ont été licenciés ou mis au chômage technique et qui cherchent activement un nouvel emploi."Quelles seront les grandes tendances en 2021 pour les professionnels en business support ?"Les entretiens vidéo vont certainement subsister, surtout pour les premiers tours d'entretiens. Le travail à domicile s'est avéré très efficace ces derniers mois et nous pensons que les gens continueront à travailler partiellement à domicile en 2021 également. Mais le passage au nouveau monde du travail signifie également que de nouvelles règles devront être mises en oeuvre dans l'organisation. Pour ce faire, nous nous attendons à ce que la demande de professionnels des ressources humaines augmente encore dans les mois à venir. Du côté des demandeurs d'emploi, nous constatons que la localisation de l'emploi devient moins importante, surtout lorsque le travail à domicile est autorisé et qu'un programme de formation et d'accueil numérique est mis en place par l'organisation".Que rechercheront les organisations en 2021, lorsqu'elles recruteront de nouveaux talents ?"La demande de professionnels des ressources humaines, du customer service et de la logistique restera la plus forte dans l'année à venir. Les digitalisation va encore s'accélérer. Les activités de e-commerce augmenteront encore davantage et stimuleront la demande de professionnels dans ce domaine. Afin de compenser la perte de 2020, de nombreuses organisations se concentreront particulièrement sur leurs activités de vente en 2021, ce qui entraînera une demande accrue de professionnels de la vente".Quels conseils donneriez-vous aux responsables du recrutement qui souhaitent recruter et conserver des employés en 2021 ? "Les processus de recrutement doivent être courts et efficaces. Pour retenir les talents, les organisations devraient continuer à investir dans la formation et les possibilités de développement de leur personnel. Les webinaires et les sessions de formation en ligne se sont révélés très efficaces ces derniers mois, et ont donné aux employés un sentiment d'engagement et de convivialité. L'éloignement de leurs collègues a fait réfléchir beaucoup de gens à leur carrière et à d'éventuels changements de carrière en interne. En tant qu'employeur, il est important d'être à l'écoute des préoccupations et des possibilités de développement des personnes. En le faisant et en le démontrant également aux futurs employés, les organisations pourront attirer de nouveaux talents et progresser avec succès".Y aura-t-il des augmentations de salaire en 2021 pour les professionnels en business support ?"Je ne m'attends pas à de grandes évolutions en termes de salaires en 2021, sauf pour les professionnels de haut niveau qui cochent toutes les cases en termes de compétences, de disponibilité et d'antécédents requis. Cependant, je pense que les employeurs s'attacheront plutôt à offrir d'autres avantages pour soutenir le travail à domicile, des possibilités de formation et des séances d'information sur la manière de gérer la nouvelle façon de travailler, de maintenir un équilibre sain entre vie professionnelle et vie privée tout en travaillant à domicile, etc. "