Après une période de flou, la société allemande de livraison rapide Gorillas a finalement décidé de quitter la Belgique. Le livreur express a expliqué qu'il souhaitait se concentrer sur ses principaux marchés, à savoir l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni, les Pa...

Après une période de flou, la société allemande de livraison rapide Gorillas a finalement décidé de quitter la Belgique. Le livreur express a expliqué qu'il souhaitait se concentrer sur ses principaux marchés, à savoir l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni, les Pays-Bas et New York aux Etats-Unis, d'où il tire la majorité de ses revenus, soit environ 90%. Même si tous les entrepôts du livreur allemand en Belgique seront fermés, Gorillas gardera un pied en Belgique puisque l'entreprise a conclu un accord avec le webshop eFarmz, qui propose des produits bios dans la capitale. Gorillas va donc assurer les livraisons rapides pour l'enseigne bio qui est, pour le moment, active à Bruxelles et bientôt à Anvers. Grâce à cet accord, eFarmz Express promet de livrer en "quelques heures" avec une livraison gratuite à partir de 75 euros. L'enseigne berlinoise a déjà repris les livraisons de l'enseigne à Bruxelles et proposera ses services en Flandre en septembre. Le syndicat ABVV, pendant flamand de la FGTB, a indiqué à Belga que le retrait de Gorillas était synonyme de pertes d'emplois pour les 240 coursiers de l'entreprise de livraison à Anvers et Bruxelles. Une partie du personnel de bureau pourrait être repris par l'enseigne bio.