Même s'il n'a jamais vécu dans notre petit royaume, Emmanuel de Merode chérit sa nationalité belge. Sa vie est un véri- table roman d'aventures. Né en Tunisie, il a passé son enfance au Kenya avant de s'installer au Congo quand il avait une vingtaine d'années. Après avoir accompli diverses missions en Afrique pour les Nations unies, il y vit et y travaille toujours. Emmanuel de Merode, qui fêtera bientôt son 49e anniversaire, dirige depuis 2008 le gigantesque parc national des Virunga, dans l'est du Congo et le plus vieux d'Afrique, d'une superficie de quasi 8.000 kilomètres carrés. Une tâche qui n'est pas sans danger, non seulement à cause de l'ebola, maladie mortelle qui sévit dans la région, mais aussi de l'extrême violence qui a déjà coûté la vie à 174 rangers. En 2014, le prince de Merode a lui-même été gravement blessé lors d'une embuscade. Le parc est en effet le lieu de refuge de milices armées et la cible permanente de braconniers sans vergogne. Il n'est pas non plus toujours forcément apprécié des populations locales, qui ne peuvent plus exploiter les terres fertiles du parc.
...