Fondée par le baron Vic Swerts, l'entreprise familiale de Turnhout est le principal fabricant indépendant en Europe de produits chimiques pour la construction tels que silicones, mastics pour joints, colles et mousses PU (à base de polyuréthane), tant pour les utilisateurs professionnels que particuliers. Le groupe est même le leader mondial des mousses PU. Soudal occupe 3.242 personnes, est présent dans 140 pays et compte 20 sites de production et 69 filiales à l'étranger.
...

Fondée par le baron Vic Swerts, l'entreprise familiale de Turnhout est le principal fabricant indépendant en Europe de produits chimiques pour la construction tels que silicones, mastics pour joints, colles et mousses PU (à base de polyuréthane), tant pour les utilisateurs professionnels que particuliers. Le groupe est même le leader mondial des mousses PU. Soudal occupe 3.242 personnes, est présent dans 140 pays et compte 20 sites de production et 69 filiales à l'étranger. Trends-Tendances. Le coronavirus a-t-il semé la panique? Dirk Coorevits. Non. Cela a certes été un véritable coup de massue. Mais il n'a jamais été question de défaitisme. Nous avons poursuivi nos activités comme les années précédentes: fournir nos clients, développer de nouveaux produits, construire des usines et s'implanter dans de nouveaux pays. Avec un ratio de solvabilité de 50%, Soudal a de quoi voir venir. Les commandes continuent à affluer. Nous n'avons accusé aucune perte mensuelle et nous n'avons pas dû recourir à nos lignes de crédit. Le mois d'avril a été le plus mauvais à cause de la fermeture des usines. Le chiffre d'affaires était de 35 à 40% inférieur à celui budgétisé. Mais étant donné la répartition mondiale de nos marchés, nous nous en sommes bien tirés malgré les prédictions apocalyptiques. 2020 sera une excellente année malgré tout. Si les taux de change restent identiques, la croissance pourrait même atteindre les 4 à 5%. Bref, nous avons fonctionné comme si c'était une année normale. Quels sont les projets à l'étude? Une demande de permis de construire a été introduite pour une usine de mastics à Turnhout, notre usine du futur. Une usine de ce type est déjà finalisée en Russie mais elle n'est pas encore opérationnelle. Nous avons aussi l'intention de construire un nouveau site en Turquie et en Chine, la construction est déjà en cours en Corée du Sud. Nous agrandissons en Slovénie, nous nous lançons sur le marché brésilien, nous avons acheté un terrain attenant à notre usine du Kentucky, nous érigeons un nouveau bâtiment à Leverkusen et avons introduit une demande de permis de construire pour une nouvelle usine de colle en Pologne. Quel est l'objectif du groupe d'ici à 10 ans? Nous voulons être aussi actifs en Asie et en Amérique qu'en Europe. Nous sommes le principal fabricant de mastics et de mousses PU, et nous avons l'intention de nous concentrer davantage sur les colles. Nous caressons en outre d'ambitieux projets en matière de sécurité et de durabilité. Quantité de matières premières finissent par avoir mauvaise réputation, à tort ou à raison. C'est pourquoi nous nous concentrons notamment sur le développement de solutions aqueuses. Tout doit être réutilisable. Nous consentons d'énormes investissements dans ce domaine.