"C'est le début de notre expansion asiatique. Tout est désormais à portée de main exceptée la Corée du Nord", explique le CEO Dirk Coorevits à De Tijd. "

Soudal ne mise pas uniquement sur le marché de la construction mais aussi sur le marché industriel. "Nous pouvons y vendre nos spécialités: kits hybrides aux propriétés adhésives extrêmes pour les voitures, les bus, les appareils électriques, etc."

L'an dernier, Dong Yang a réalisé un chiffre d'affaires de 30 millions d'euros et employait 52 personnes. La moitié du chiffre d'affaires provient de la Corée du Sud et le reste de pays proches. Soudal dispose déjà d'une usine en Chine, mais ce pays est un marché à part du reste de l'Asie.

"C'est le début de notre expansion asiatique. Tout est désormais à portée de main exceptée la Corée du Nord", explique le CEO Dirk Coorevits à De Tijd. " Soudal ne mise pas uniquement sur le marché de la construction mais aussi sur le marché industriel. "Nous pouvons y vendre nos spécialités: kits hybrides aux propriétés adhésives extrêmes pour les voitures, les bus, les appareils électriques, etc." L'an dernier, Dong Yang a réalisé un chiffre d'affaires de 30 millions d'euros et employait 52 personnes. La moitié du chiffre d'affaires provient de la Corée du Sud et le reste de pays proches. Soudal dispose déjà d'une usine en Chine, mais ce pays est un marché à part du reste de l'Asie.