Elle entend d'ici à la fin de l'été se doter d'une technologie qui a déjà fait ses preuves dans les hôpitaux et dans de grands aéroports et qui sera bientôt installée dans le métro de Londre...

Elle entend d'ici à la fin de l'été se doter d'une technologie qui a déjà fait ses preuves dans les hôpitaux et dans de grands aéroports et qui sera bientôt installée dans le métro de Londres : des purificateurs UV-C. Inoffensifs pour les visiteurs, ils créent un rayonnement germicide qui garantit l'élimination des virus et des bactéries de l'air et des surfaces. Ils seront installés dans les halls d'exposition, dans le Palais 12, mais aussi dans les salles de réunion, les bureaux, les couloirs d'accès, les backstages ou les toilettes. Un investissement d'1,2 million d'euros inédit, jusqu'ici, dans le secteur des salons et conférences. Ces purificateurs viendront en sus des mesures sanitaires déjà en place. Brussels Expo espère une reprise le 1er septembre et attend un signal de la part du Conseil national de sécurité. Signalons que cette technologie est aussi recommandée pour les restaurants par Horeca Bruxelles dans sa note de relance.