"Tous nos membres ont une stratégie numérique, mais il leur manquait la flexibilité dans l'organisation du travail pour offrir une bonne alternative au commerce électronique organisé depuis l'étranger", a déclaré Dominique Michel, administrateur délégué de Comeos. "Les avantages d'un secteur dynamique du commerce électronique en Belgique sont nombreux: plus de valeur ajoutée économique chez nous, plus d'emplois belges bénéficiant d'une rémunération et de conditions de travail correctes et plus de possibilités de livraisons locales. Ils permettront à nos villes de s'épanouir à nouveau."

Les entreprises auront désormais plus de possibilités de déployer leurs employés de manière flexible en fonction du commerce électronique. Il s'agit de projets pilotes dans lesquels les entreprises peuvent tester plus rapidement de nouvelles organisations du travail avec des employés volontaires. "Ces projets seront ensuite évalués avec les partenaires sociaux. Il s'agit d'une première étape importante pour accélérer l'adaptation de l'entreprise. C'est maintenant aux entreprises du secteur de se lancer."

Le travail de nuit peut également être organisé de manière un peu plus souple avec le nouveau contrat de travail, à condition qu'il ait toujours l'accord d'un syndicat.

Comeos est également satisfait que, pour les employés des plateformes de livraison à domicile, il soit question d'"évolution et non de révolution". Les plateformes peuvent continuer à travailler tant avec leurs salariés qu'avec des indépendants.

"Tous nos membres ont une stratégie numérique, mais il leur manquait la flexibilité dans l'organisation du travail pour offrir une bonne alternative au commerce électronique organisé depuis l'étranger", a déclaré Dominique Michel, administrateur délégué de Comeos. "Les avantages d'un secteur dynamique du commerce électronique en Belgique sont nombreux: plus de valeur ajoutée économique chez nous, plus d'emplois belges bénéficiant d'une rémunération et de conditions de travail correctes et plus de possibilités de livraisons locales. Ils permettront à nos villes de s'épanouir à nouveau." Les entreprises auront désormais plus de possibilités de déployer leurs employés de manière flexible en fonction du commerce électronique. Il s'agit de projets pilotes dans lesquels les entreprises peuvent tester plus rapidement de nouvelles organisations du travail avec des employés volontaires. "Ces projets seront ensuite évalués avec les partenaires sociaux. Il s'agit d'une première étape importante pour accélérer l'adaptation de l'entreprise. C'est maintenant aux entreprises du secteur de se lancer." Le travail de nuit peut également être organisé de manière un peu plus souple avec le nouveau contrat de travail, à condition qu'il ait toujours l'accord d'un syndicat. Comeos est également satisfait que, pour les employés des plateformes de livraison à domicile, il soit question d'"évolution et non de révolution". Les plateformes peuvent continuer à travailler tant avec leurs salariés qu'avec des indépendants.