Cette baisse était de 2,8% au trimestre précédent, ce qui fait dire au groupe que le dernier trimestre 2019 a été marqué par " un encourageant gain de débits et une augmentation du nombre d'articles par panier, ne contrant toutefois pas la déflation des prix constatée sur le marché. " Carrefour pointe en outre une " baisse de la consommation ", une " concurrence renforcée et inten...

Cette baisse était de 2,8% au trimestre précédent, ce qui fait dire au groupe que le dernier trimestre 2019 a été marqué par " un encourageant gain de débits et une augmentation du nombre d'articles par panier, ne contrant toutefois pas la déflation des prix constatée sur le marché. " Carrefour pointe en outre une " baisse de la consommation ", une " concurrence renforcée et intensifiée " et une " confiance des consommateurs toujours très basse en Belgique par rapport au reste de l'Europe ". Le distributeur n'est toutefois pas resté les bras ballants. Il a renforcé son positionnement en lançant une vaste campagne de baisses de prix, il a boosté son offre de produits bios et locaux à marque Carrefour, il a lancé un nouveau concept de proximité Express et ouvert un premier point de vente City à Bruxelles. " Mais les hypermarchés restent sous tension, même s'ils montrent quelques signes d'amélioration sur les deux derniers mois ", nous explique-t-on. Hasard du calendrier, nous annoncions en exclusivité la semaine dernière le retour de François- Melchior de Polignac à la tête de Carrefour Belgique. CEO de 2013 à 2017, il remplace depuis le début de l'année Guillaume de Colonges au poste de directeur exécutif Europe du Nord et de l'Est (Belgique, Pologne, Roumanie) et de directeur général de Carrefour Belgique. " Il connaît bien les finesses du marché belge et a l'habitude de la concertation sociale, relève Myriam Delmée, présidente du SETCa. Guillaume de Colonges, lui, était plus souvent en Pologne et ne s'est jamais réellement intéressé à la Belgique. " " FM ", comme on le surnomme en interne, sera notamment chargé d'augmenter le panier moyen dans les hypers et de clarifier la nouvelle organisation du travail plus polyvalente mise en place dans la foulée de la restructuration de 2018.