Vincent Bolloré continue d'amasser du cash en vue de ses grandes ambitions françaises (Hachette) et de la constitution d'un pôle puissant de divertissement et de médias autour de Vivendi. Le Breton vient de clore ...

Vincent Bolloré continue d'amasser du cash en vue de ses grandes ambitions françaises (Hachette) et de la constitution d'un pôle puissant de divertissement et de médias autour de Vivendi. Le Breton vient de clore une partie importante de l'histoire de son groupe. Il a en effet vendu l'ensemble de ses activités africaines (il est présent en Afrique depuis le milieu des années 1980) à MSC pour 5,7 milliards de dollars. Bolloré Africa Logistics comprend entre autres les concessions d'une quarantaine de ports, dont 25 à conteneurs (Côte d'Ivoire, Gabon, Cameroun, Congo, etc.), la gestion de trois lignes ferroviaires et une activité africaine de freight forwarding assortie d'un réseau d'entrepôts. Trois autres ports, dont un en Inde, sont également inclus dans la vente. Premier armateur mondial depuis peu, MSC entend ne pas laisser Maersk le dominer dans le secteur du "transport de bout en bout". L'acquisition des activités variées de Bolloré, notamment le freight forwarding et le ferroviaire, lui permet de faire un solide bond en avant dans ce domaine.