La décision contraste avec l'annonce précédente de Facebook de rendre le télétravail accessible pour toujours.

L'exigence que tous les employés retournent au bureau survient quelques jours après la panne généralisée qui a perturbé le réseau social et ses services internes pendant sept heures en début de semaine. Selon la société, l'impact de cette méga-panne aurait été moindre si tous les employés avaient été présents dans ses bureaux américains.

La panne n'a pas seulement frappé le site de Facebook, mais aussi des plateformes affiliées comme Messenger, Instagram et WhatsApp, de même que les ressources internes de la société avec des cartes d'accès désactivées, si bien que les employés ne pouvaient pas accéder à leurs bureaux ou serveurs.

Les employés qui souhaitent poursuivre le travail à domicile devront à l'avenir adresser une demande officielle et ne pourront télétravailler que si c'est autorisé.

Google a déjà mis sur place une politique similaire de demande de télétravail; Amazon et Apple tablent sur le retour de davantage d'employés dans leurs bureaux d'ici l'année prochaine.

La décision contraste avec l'annonce précédente de Facebook de rendre le télétravail accessible pour toujours. L'exigence que tous les employés retournent au bureau survient quelques jours après la panne généralisée qui a perturbé le réseau social et ses services internes pendant sept heures en début de semaine. Selon la société, l'impact de cette méga-panne aurait été moindre si tous les employés avaient été présents dans ses bureaux américains. La panne n'a pas seulement frappé le site de Facebook, mais aussi des plateformes affiliées comme Messenger, Instagram et WhatsApp, de même que les ressources internes de la société avec des cartes d'accès désactivées, si bien que les employés ne pouvaient pas accéder à leurs bureaux ou serveurs. Les employés qui souhaitent poursuivre le travail à domicile devront à l'avenir adresser une demande officielle et ne pourront télétravailler que si c'est autorisé. Google a déjà mis sur place une politique similaire de demande de télétravail; Amazon et Apple tablent sur le retour de davantage d'employés dans leurs bureaux d'ici l'année prochaine.