Cette biotech qui développe des solutions innovantes de phagothérapie (traiter les infections bactériennes résistantes aux antibiotiques) s'est illustrée parmi un millier de start-up qui ont soumis une demande de financement auprès de la Commission européenne dans le ca...

Cette biotech qui développe des solutions innovantes de phagothérapie (traiter les infections bactériennes résistantes aux antibiotiques) s'est illustrée parmi un millier de start-up qui ont soumis une demande de financement auprès de la Commission européenne dans le cadre de l'accélérateur EIC 2022. Le but de cette subvention? Donner les moyens à la biotech d'accélérer le développement de son outil de diagnostic permettant des phagothérapies personnalisées. Car c'est bien la spécificité de Vésale Bioscience: la firme a développé le "premier outil de diagnostic in vitro automatisé qui permet une détermination rapide des bactériophages adaptés au traitement d'une infection bactérienne particulière", se félicite-t-elle. Concrètement, cet outil se compose d'un kit de test de base (une plaque à puits jetable avec des réactifs), d'un luminomètre haute performance et d'un logiciel dédié proposant le cocktail de phages le mieux adapté pour traiter le patient en trois heures. Cette suvention vient s'ajouter à une autre bonne nouvelle annoncée fin 2022: l'intégration de Vésale Bioscience au sein du Medical Forge Accelerator de Liepzig qui aide les biotechs à introduire plus rapidement leurs dispositifs médicaux et thérapies innovantes sur le marché allemand des soins de santé.