Il va de soi que si vous vous retrouvez dans une situation difficile car vous avez, momentanément ou pas, perdu votre travail, la crise sanitaire que nous vivons vous touche de plein fouet. Cependant, si vous conservez un pouvoir d'achat, la situation n'est pas encore catastrophique.
...

Il va de soi que si vous vous retrouvez dans une situation difficile car vous avez, momentanément ou pas, perdu votre travail, la crise sanitaire que nous vivons vous touche de plein fouet. Cependant, si vous conservez un pouvoir d'achat, la situation n'est pas encore catastrophique. Le 19 mars dernier, le Conseil de sécurité nationale a interdit les promotions dans les supermarchés. Selon Test Achat, "si l'on compare les prix par rapport à la période d'avant la crise (1er mars), les prix ont le plus augmenté dans les hypermarchés Carrefour (+5%), Collect & Go (+5%) et Colruyt (+6,6%). A l'inverse, les prix sont restés stables chez Aldi, Intermarché et Match". Vous aurez certainement ressenti cette hausse si vous fréquentez ces enseignes. Heureusement, ce 27 mars, le Conseil de sécurité nationale est revenu sur sa position et les promotions sont de nouveau autorisées. Ces dernières sont de retour dans les enseignes précédemment citées et Delhaize a même décidé d'offrir 5% à tous ses clients. Pour l'instant, pas trop de changement, donc. Pour ceux qui doivent encore faire le plein régulièrement, les prix à la pompe ont chuté, et c'est une bonne nouvelle. Aujourd'hui, le prix officiel d'un litre d'essence 95 (E10) est 1,16€ seulement, 30 centimes de moins par rapport au mois précédent. Le diesel quant à lui se retrouve à 1,27€, 17 centimes de moins que le mois précédent.Les compagnies de voyage et surtout les compagnies aériennes vivent une période très compliquée. Afin de limiter les frais, ces compagnies vous proposeront le plus souvent des bons de valeur ou un report de votre vol. Toutefois, légalement vous pouvez choisir de refuser ce bon de valeur et exiger un remboursement.Plus souvent présent à la maison, vos factures de gaz, d'électricité et d'eau vont augmenter. Quoiqu'il arrive, rassurez-vous, vous ne risquez pas d'être coupé d'approvisionnement. A Bruxelles, les interdictions de fermeture s'appliquent jusqu'au 30 avril. En Wallonie, jusqu'en juin 2020 et en Flandre, aucune coupure en vue. Le gouvernement flamand est même plus généreux puisqu'il propose de payer la facture d'eau et d'énergie (environ 203€), pendant un mois, de ceux qui se retrouvent sans emploi à cause du Coronavirus.Du côté des fournisseurs, les mesures vont de la réduction au report de paiement. Pour le moment, Lampiris est le seul fournisseur d'énergie à offrir à ses clients une réduction pendant un mois. Pour les autres (Eneco, Engie et Essent), seul un report de paiement est prévu pour ceux en difficultés.Si vous consommez plus, votre facture sera-t-elle forcément plus élevée ? Ce n'est pas dit puisque, "bonne nouvelle", les prix de l'énergie ont fortement baissé. Si vous disposez d'un contrat d'énergie variable, le tarif est ajusté mensuellement ou trimestriellement et vous bénéficierez automatiquement des baisses de prix. Si ce n'est pas le cas, il est intéressant de comparer votre contrat avec d'autres fournisseurs ou d'avoir une revalorisation. En faisant cela, vous pourriez réaliser de belles économies et au pire, palier l'augmentation de votre consommation.Pour ceux qui possèdent une chaudière au mazout, c'est le moment de la remplir si cela n'a pas encore été fait. Depuis fin mars "les prix officiels pour une commande d'au moins 2000 litres étaient tombés à 0,41€ le litre (0,44 euro pour une commande de 1 000 litres). C'est le niveau le plus bas en 4 ans, une véritable chute libre. En un mois et demi, vous faites donc 380€ d'économie sur une commande de 2 000 litres!", annonce Test Achat.Du côté des télécoms, pas d'évolution des prix prévue, mais une adaptation des services.Vous êtes plus souvent chez vous, vous consommez plus de date que prévu ? Pas de panique, les compagnies de télécoms en sont conscientes et adaptent leurs offres. Première mesure intéressante : si vous disposiez d'un volume de téléchargement limité, les opérateurs ont décidé de lever cette limite. Aussi, de nombreux clients ayant un abonnement mobile ont déjà reçu des data et des minutes d'appel en plus. Si vous souhaitez savoir exactement ce que vous propose votre opérateur, vous pouvez vous rendre sur le site de test achat qui propose un tableau récapitulatif.Si vous avez une épargne pension, soyez vigilent à votre formule puisque la chute des bourses va toucher tous les investissements où il y a des actions. Si vous aviez opté pour un fonds d'épargne-pension auprès d'une banque, votre argent est investi dans une formule sans rendement garanti. "Si vous ne prenez pas votre retraite dans un avenir proche, mieux vaut laisser votre argent là où il est. Si vous partez bientôt à la pension, dans la mesure du possible, attendez un peu que la bourse soit rétablie avant de demander votre capital. Vous n'êtes en effet pas obligé de réclamer le capital dès que vous atteignez l'âge de la retraite." recommande Test AchatSi votre argent est placé dans une assurance épargne-pension du type "branche 21", pas de panique, votre placement possède un rendement garanti. Dans ce cas, la chute des bourses a peu ou pas d'incidence sur votre placement.Si votre argent est momentanément placé dans une assurance-vie de la "branche 44" et qu'il est placé dans le volet "branche 23", le rendement n'est pas garanti. Cependant, contrairement à l'épargne-pension, votre contrat d'assurance comprend une date d'échéance fixe. Le plus souvent, il s'agit du jour de votre 65e anniversaire. Si vous approchez de 65 ans, l'assureur vous versera le capital. Si vous devez rembourser un prêt hypothécaire et que vous vous retrouvez en difficulté, vous pouvez bénéficier d'un report du remboursement de ce crédit sous certaines conditions. Premièrement, la crise liée au coronavirus doit avoir entraîné une diminution ou une disparition de vos revenus. Ensuite, votre épargne doit être inférieure à 25 000€. Le report pourra s'étaler jusqu'au 31 octobre 2020 au plus tard. Si vous souhaitez avoir plus de détail, consultez le site de Febelfin.Normalement, les abonnements de type salles de fitness et de sport, les centres culturels, les cinémas et tous les prestataires de services de ce genre sont supposé suspendre les abonnements, les paiements ou les domiciliations pendant la durée des mesures de confinement. Aussi, si vous avez en votre possession des chèques cadeaux tels que Bongo ou Vivabox, il est évident que vous ne pouvez pas en profiter. Il vous sera donc possible de les prolonger.