Chaque année, microStart aide plus de 600 personnes à créer ou développer leur petite entreprise, avec des prêts pouvant aller jusqu'à 25.000 euros. Au total, l'organisme a financé près de 4.500 indépendants et accompagné gratuitement près de 8.000 personnes. Avec 6.031 microcrédits octroyés, microStart a déjà injecté plus de 50 millions d'euros dans l'économie nationale, contribuant ainsi à créer et consolider plus de 7.000 emplois, souligne-t-il.

Il existe une forte dynamique entrepreneuriale parmi les exclus du crédit bancaire, précise microStart dont la moitié des clients sont des starters. "Malheureusement, en raison de différents freins ¿ notamment les lourdes et complexes procédures administratives, les langues, le manque d'accès au financement ou encore la méconnaissance des services d'accompagnement ¿, il arrive fréquemment qu'ils abandonnent rapidement leur projet. C'est dommageable, car le microcrédit représente une des réponses au problème du chômage", répond le CEO de microStart, Dirk Dewitte.

Chaque année, microStart aide plus de 600 personnes à créer ou développer leur petite entreprise, avec des prêts pouvant aller jusqu'à 25.000 euros. Au total, l'organisme a financé près de 4.500 indépendants et accompagné gratuitement près de 8.000 personnes. Avec 6.031 microcrédits octroyés, microStart a déjà injecté plus de 50 millions d'euros dans l'économie nationale, contribuant ainsi à créer et consolider plus de 7.000 emplois, souligne-t-il.Il existe une forte dynamique entrepreneuriale parmi les exclus du crédit bancaire, précise microStart dont la moitié des clients sont des starters. "Malheureusement, en raison de différents freins ¿ notamment les lourdes et complexes procédures administratives, les langues, le manque d'accès au financement ou encore la méconnaissance des services d'accompagnement ¿, il arrive fréquemment qu'ils abandonnent rapidement leur projet. C'est dommageable, car le microcrédit représente une des réponses au problème du chômage", répond le CEO de microStart, Dirk Dewitte.