Entre dimanche dans la matinée européenne et 08H00 GMT (09H00 à Bruxelles), le cours du bitcoin a dégringolé de 20% à 32.388 dollars, avant de remonter. Vers 09H35 GMT (10H35 à Bruxelles), il cotait à 35.433,05 dollars, selon les données compilées par Bloomberg.

"Ce n'est pas une grande surprise" étant donné l'ampleur de la hausse récente, estime Neil Wilson, analyste chez Markets.com.

Fin 2020, le prix du bitcoin a commencé à grimper, d'abord porté par l'appétit de plus en plus aiguisé des fonds d'investissements et des entreprises. Pour certains investisseurs, le bitcoin, décentralisé et non dépendant des banques centrales, représente une forme d'or numérique.

Mais dans les dernières semaines de décembre et début janvier, la croissance du bitcoin a pris une ampleur qui inquiétait certains observateurs du marché.

En 2020, le prix a quadruplé, et même avec la correction des dernières heures, le bitcoin reste en hausse de plus de 20% depuis le début de l'année. Vendredi, il s'est aventuré autour de 42.000 dollars.

"Quoi que vous pensiez de l'avenir des cryptomonnaies, il ne faut pas nier qu'il s'agit d'actifs très volatils, et sont donc parmi les plus risqués" des investissements, a commenté Laith Khalaf, analyste chez AJ Bell.

Le régulateur du marché britannique, la FCA, a d'ailleurs publié lundi un avertissement: "si les consommateurs investissent (dans les cryptomonnaies), ils doivent être préparés à perdre tout leur argent".

Lors de son lancement en 2009, la cryptomonnaie ne valait que quelques centimes.

Entre dimanche dans la matinée européenne et 08H00 GMT (09H00 à Bruxelles), le cours du bitcoin a dégringolé de 20% à 32.388 dollars, avant de remonter. Vers 09H35 GMT (10H35 à Bruxelles), il cotait à 35.433,05 dollars, selon les données compilées par Bloomberg. "Ce n'est pas une grande surprise" étant donné l'ampleur de la hausse récente, estime Neil Wilson, analyste chez Markets.com. Fin 2020, le prix du bitcoin a commencé à grimper, d'abord porté par l'appétit de plus en plus aiguisé des fonds d'investissements et des entreprises. Pour certains investisseurs, le bitcoin, décentralisé et non dépendant des banques centrales, représente une forme d'or numérique. Mais dans les dernières semaines de décembre et début janvier, la croissance du bitcoin a pris une ampleur qui inquiétait certains observateurs du marché. En 2020, le prix a quadruplé, et même avec la correction des dernières heures, le bitcoin reste en hausse de plus de 20% depuis le début de l'année. Vendredi, il s'est aventuré autour de 42.000 dollars. "Quoi que vous pensiez de l'avenir des cryptomonnaies, il ne faut pas nier qu'il s'agit d'actifs très volatils, et sont donc parmi les plus risqués" des investissements, a commenté Laith Khalaf, analyste chez AJ Bell. Le régulateur du marché britannique, la FCA, a d'ailleurs publié lundi un avertissement: "si les consommateurs investissent (dans les cryptomonnaies), ils doivent être préparés à perdre tout leur argent". Lors de son lancement en 2009, la cryptomonnaie ne valait que quelques centimes.