Les informations au sujet "de transactions suspectes effectuées via la banque londonienne Barclays par les hommes d'affaires russes Arkadi et Boris Rotenberg ne sont rien de plus que des absurdités", a rapporté un porte-parole d'Arkadi Rotenberg au quotidien économique russe RBK.

Les frères Arkadi et Boris Rotenberg sont des amis d'enfance de Vladimir Poutine, avec lequel ils s'entraînaient au judo. Les deux hommes sont devenus riches dans la foulée de son ascension au pouvoir par des contrats de construction, notamment pour les Jeux olympiques de Sotchi en 2014.

Les entreprises d'Arkadi Rotenberg ont aussi construit le pont reliant la Crimée à la Russie. Les deux frères sont sous sanctions occidentales depuis 2014 - année de l'annexion par Moscou de cette péninsule ukrainienne -, qui interdisent de facto aux banques occidentales de faire affaire avec eux.

Une enquête du Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ), à partir de documents obtenus par BuzzFeed News, a révélé dimanche que des montants astronomiques d'argent sale ont transité durant des années par les plus grandes institutions bancaires du monde.

Les documents portent sur quelque 2.000 milliards de dollars de transactions, qui ont circulé entre 1999 et 2017.

Les noms d'autres oligarques russes proches du pouvoir figurent dans cette enquête, notamment ceux d'Oleg Deripaska et d'Alicher Ousmanov.

Les informations au sujet "de transactions suspectes effectuées via la banque londonienne Barclays par les hommes d'affaires russes Arkadi et Boris Rotenberg ne sont rien de plus que des absurdités", a rapporté un porte-parole d'Arkadi Rotenberg au quotidien économique russe RBK. Les frères Arkadi et Boris Rotenberg sont des amis d'enfance de Vladimir Poutine, avec lequel ils s'entraînaient au judo. Les deux hommes sont devenus riches dans la foulée de son ascension au pouvoir par des contrats de construction, notamment pour les Jeux olympiques de Sotchi en 2014. Les entreprises d'Arkadi Rotenberg ont aussi construit le pont reliant la Crimée à la Russie. Les deux frères sont sous sanctions occidentales depuis 2014 - année de l'annexion par Moscou de cette péninsule ukrainienne -, qui interdisent de facto aux banques occidentales de faire affaire avec eux. Une enquête du Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ), à partir de documents obtenus par BuzzFeed News, a révélé dimanche que des montants astronomiques d'argent sale ont transité durant des années par les plus grandes institutions bancaires du monde. Les documents portent sur quelque 2.000 milliards de dollars de transactions, qui ont circulé entre 1999 et 2017. Les noms d'autres oligarques russes proches du pouvoir figurent dans cette enquête, notamment ceux d'Oleg Deripaska et d'Alicher Ousmanov.