En outre, KBC a signalé qu'elle allait examiner la structure de la direction. Le syndicat chrétien a dès lors demandé l'ouverture de discussions sur la sécurité et les garanties d'emploi. L'actuelle convention collective de travail se termine à la fin de l'année. "La direction a promis de commencer la concertation bientôt", selon M. De Backere.

Le syndicaliste espère qu'elle pourra offrir des garanties sur une longue période, "au moins deux ans".

Après la publication de ses chiffres trimestriels, KBC a annoncé qu'elle allait transformer 65 petites agences en distributeurs automatiques et fermer 51 distributeurs. En outre, la direction du groupe sera examinée et il n'est peut-être pas exclu que des emplois disparaissent.

Les banques, dont KBC, ont réduit massivement ces dernières années leur réseau d'agences car les clients sont de plus en plus nombreux à opter pour une banque digitale. Ils délaissent ainsi les bureaux physiques.