Le Bafin cherche notamment à déterminer si la filiale allemande d'UBS a systématiquement aidé ses clients à échapper au fisc. La maison mère helvétique a pour sa part confirmé l'information dans un communiqué, ajoutant agir en "étroite coopération" avec le Bafin et avoir lancé sa propre enquête interne.

Les investigations du Bafin sont liées à la plainte d'un client d'UBS Allemagne qui reproche, entre autres, à la banque de lui avoir installé une résidence fictive à Zurich pour frauder le fisc allemand, selon le Spiegel en ligne. Cette plainte, déposée à l'origine au parquet de Francfort, est actuellement étudiée par le parquet de Munich. Elle concerne "des collaborateurs d'UBS" et porte sur "de la fraude fiscale et de l'abus de confiance", a déclaré à l'AFP un porte-parole du parquet de Munich sans faire davantage de commentaires.

A l'inverse d'une enquête du parquet, l'enquête du Bafin ne peut déboucher sur une sanction à l'égard de la banque car sa fonction est essentiellement préventive, a rappelé le porte-parole du gendarme financier allemand.

Trends.be, avec Belga

Le Bafin cherche notamment à déterminer si la filiale allemande d'UBS a systématiquement aidé ses clients à échapper au fisc. La maison mère helvétique a pour sa part confirmé l'information dans un communiqué, ajoutant agir en "étroite coopération" avec le Bafin et avoir lancé sa propre enquête interne.Les investigations du Bafin sont liées à la plainte d'un client d'UBS Allemagne qui reproche, entre autres, à la banque de lui avoir installé une résidence fictive à Zurich pour frauder le fisc allemand, selon le Spiegel en ligne. Cette plainte, déposée à l'origine au parquet de Francfort, est actuellement étudiée par le parquet de Munich. Elle concerne "des collaborateurs d'UBS" et porte sur "de la fraude fiscale et de l'abus de confiance", a déclaré à l'AFP un porte-parole du parquet de Munich sans faire davantage de commentaires.A l'inverse d'une enquête du parquet, l'enquête du Bafin ne peut déboucher sur une sanction à l'égard de la banque car sa fonction est essentiellement préventive, a rappelé le porte-parole du gendarme financier allemand.Trends.be, avec Belga