Est-il préférable de maintenir une température constante dans la maison ?

"Dans les maisons bien isolées et équipées d'un chauffage par le sol, il est peu judicieux de baisser le thermostat la nuit", explique Luc Dedeyne, architecte et consultant en énergie chez Bouw Unie. "La température d'une pièce équipée d'un chauffage sol n'augmente que d'un degré par heure, en moyenne. Il faudra donc beaucoup de temps pour réchauffer la maison le lendemain matin. C'est particulièrement pernicieux pour la facture énergétique".

Quand est-il judicieux de baisser le thermostat ?

Ceux qui utilisent des radiateurs traditionnels peuvent par contre baisser la température la nuit. Ceux-ci peuvent réchauffer une pièce très rapidement, ce qui fait que la consommation d'énergie reste limitée. En outre, beaucoup de choses dépendent du taux de déperdition calorifique d'une maison. "Dans une maison mitoyenne ou un appartement, la maison du voisin forme une sorte de tampon", dit Dedeyne. L'isolation joue également un rôle. Un simple vitrage, des fissures dans les châssis des fenêtres ou un vieux toit laissent s'échapper très facilement la chaleur. Mais même dans ce cas, il est préférable de baisser le thermostat.

A quel niveau dois-je régler le thermostat ?

Selon Dedeyne, 16 degrés restent la température minimale appropriée. "Quiconque laisse aller la température en dessous, devra beaucoup chauffer pour retrouver une température ressentie agréable." Si la température descend sous les 16 degrés la nuit, il peut y avoir de l'humidité dans la maison: "Il peut se produire ce qu'on appelle une condensation superficielle qui se dépose sur le mur. Il faut alors faire attention à la formation de moisissures", prévient Dedeyne.

Est-il préférable de maintenir une température constante dans la maison ?"Dans les maisons bien isolées et équipées d'un chauffage par le sol, il est peu judicieux de baisser le thermostat la nuit", explique Luc Dedeyne, architecte et consultant en énergie chez Bouw Unie. "La température d'une pièce équipée d'un chauffage sol n'augmente que d'un degré par heure, en moyenne. Il faudra donc beaucoup de temps pour réchauffer la maison le lendemain matin. C'est particulièrement pernicieux pour la facture énergétique".Quand est-il judicieux de baisser le thermostat ?Ceux qui utilisent des radiateurs traditionnels peuvent par contre baisser la température la nuit. Ceux-ci peuvent réchauffer une pièce très rapidement, ce qui fait que la consommation d'énergie reste limitée. En outre, beaucoup de choses dépendent du taux de déperdition calorifique d'une maison. "Dans une maison mitoyenne ou un appartement, la maison du voisin forme une sorte de tampon", dit Dedeyne. L'isolation joue également un rôle. Un simple vitrage, des fissures dans les châssis des fenêtres ou un vieux toit laissent s'échapper très facilement la chaleur. Mais même dans ce cas, il est préférable de baisser le thermostat.A quel niveau dois-je régler le thermostat ?Selon Dedeyne, 16 degrés restent la température minimale appropriée. "Quiconque laisse aller la température en dessous, devra beaucoup chauffer pour retrouver une température ressentie agréable." Si la température descend sous les 16 degrés la nuit, il peut y avoir de l'humidité dans la maison: "Il peut se produire ce qu'on appelle une condensation superficielle qui se dépose sur le mur. Il faut alors faire attention à la formation de moisissures", prévient Dedeyne.