La Cour suprême américaine rogne l’influence des syndicats du secteur public

La Cour Suprême, à quelques enjambées du Capitole. © ERIC VANCLEYNENBREUGEL

La Cour suprême des Etats-Unis a jugé mercredi que les cotisations syndicales obligatoires violaient la Constitution, infligeant une lourde défaite aux syndicats du secteur public.

Cette décision, à la courte majorité de cinq juges contre quatre, est un retentissant revers pour le monde syndical aux Etats-Unis, en partie coupé du nerf de son action: l’argent.

Cet arrêt est un jalon s’inscrivant dans plusieurs décennies d’une offensive antisyndicale qui veut rogner l’influence des centrales de défense des salariés américains.

« Grosse perte pour les caisses démocrates! »

La décision a été immédiatement saluée dans un tweet par le président Donald Trump, dont le gouvernement avait soutenu l’action menée contre les syndicats.

« Grosse perte pour les caisses des démocrates ! », s’est félicité M. Trump.

Partner Content