Alpine A110: “R” adicalement légère

© Photos pg

Avant de passer à l’électrique, Alpine accueille une dernière évolution de l’A110 thermique: la “R”, taillée pour les amateurs de circuit car allégée à l’extrême grâce à une cure de carbone.

Par rapport à la “S”, elle perd 34 kilos (soit 1.082 kilos) et peaufine son aérodynamisme pour mieux coller au sol. Le nouvel aileron à attaches en col de cygne est façonné en carbone, tout comme le toit, le capot, la lunette arrière (à la place du verre), les jupes latérales, la lame avant, le diffuseur arrière et les… jantes! Cette “R” est 10 mm plus basse que la “S” et peut encore être rabaissée de 10 mm pour le circuit.

Les amortisseurs ZF

Les amortisseurs ZF sont réglables en dureté/compression via une molette: chaque passionné peut donc adapter l’amortissement à son style de pilotage et au tracé du circuit. A bord, on est ficelé dans des baquets en carbone par un harnais à six points. Le moteur n’évolue pas (300 ch), bridé par sa boîte robotisée qui n’encaisse pas plus de 340 Nm de couple. Mais vu l’allègement de la caisse, les performances dépotent. C’est cependant l’efficacité en virage qui impressionne le plus: à l’agilité notoire des autres Alpine, la “R” ajoute un réel gain en précision de pilotage.

Elle présente une très faible inertie dans les changements d’appui et les épingles, tout en offrant une belle stabilité dans le rapide. Un savoureux mélange de plaisir et d’efficacité. Et son poids plume épargne les pneus et freins. Sur route, la suspension raffermie n’engendre pas un comportement cassant et cette “R” reste relativement confortable. Par contre, Alpine y va fort sur le tarif: plus de 100.000 euros! Mais le modèle se profile comme un collector dans la série des A110 thermiques, qui devraient survivre jusqu’à l’horizon 2026, avant de céder la place à une Berlinette électrique développée avec Lotus. La production de cette A110 R n’est pas limitée, mais la Belgique n’a droit qu’à un quota d’une dizaine d’exemplaires par an. Et ils partent vite…

Alpine A110 R

A110 “R”
Quatre cylindres en ligne, essence, turbo, 1.798 cm3 / 300 ch (221 kW) à 6300 tr/min/ 340 Nm ; propulsion, boîte sept robotisée à double embrayage ; longueur: 4,23 m ; poids: 1.082 kg

Performances
Vitesse maxi: 285 km/h; 0-100 km/h en 3,9 s; consommation de l’essai: de 10 à 15 l/100 km; rejets CO2 (WLTP): 153 g/km

Prix
105.000 euros ; déductibilité fiscale: 50%

+ Réelle plus-value sportive par rapport à la “S”, efficacité et plaisir sur circuit, confort relativement préservé sur route

– Surcoût par rapport à la “S”, mauvaise visibilité vers l’arrière (lunette opaque en carbone), palettes de changement de vitesse trop petites, harnais de sécurité peu pratiques

Partner Content