Grèce: le parlement adopte la réforme controversée de la fonction publique

18/07/13 à 06:43 - Mise à jour à 06:43

Source: Trends-Tendances

Le Parlement grec a voté tôt jeudi matin un plan de restructuration de la fonction publique et de la fiscalité, demandé par les bailleurs de fonds internationaux du pays pour débloquer une nouvelle tranche de prêts de 6,8 milliards d'euros.

Grèce: le parlement adopte la réforme controversée de la fonction publique

© Reuters

A l'issue d'une semaine de manifestations, la loi a été adoptée par une courte majorité de 153 voix sur 300 députés, a indiqué le président de séance du parlement.

Les réformes votées prévoient notamment qu'une partie des 700.000 fonctionnaires, dont des enseignants et des policiers municipaux, acceptent d'être mutés à d'autres fonctions dès cet été, ou risquent sinon de perdre leur emploi. Quelque 4.000 fonctionnaires devraient également perdre leur emploi.

Le gouvernement de coalition socialiste-conservateurs dispose d'une majorité de cinq voix seulement depuis la crise politique du mois de juin et la sortie de la coalition d'un parti de gauche modérée.

Devant le Parlement, mercredi soir, l'occupation de la place Syntagma par des milliers de professeurs, gardiens d'école, policiers municipaux, opposés à la réforme, entamée mardi soir s'est poursuivie jusqu'au vote au milieu de chants de résistance entrecoupés de harangues appelant à maintenir la pression contre le projet. "Je ne peux pas croire que je perds mon travail après dix ans", s'exclamait Athina Dimitropoulos, gardienne d'école de 45 ans présente place Syntagma. "Comment vais-je trouver un autre emploi avec un chômage si élevé? Comment vais-je nourrir ma famille?", s'interrogeait-elle.

Mardi, les deux principaux syndicats de la fonction publique avaient décrété une grève de 24 heures pour s'opposer au plan de réforme.

En savoir plus sur:

Nos partenaires