Alexis Daems : carrière et vie privée

22/08/11 à 12:08 - Mise à jour à 12:08

Source: Trends-Tendances

Le nouveau " general manager " d'Orangina Schweppes Belgique semble avoir eu, dès le départ, une vision claire de la manière de gérer sa carrière.

Alexis Daems : carrière et vie privée

© PG

En sortant de HEC Saint-Louis, Alexis Daems a comme objectif de devenir un jour directeur commercial. Douze ans plus tard, il est nommé general manager d'Orangina Schweppes Belgique, un échelon au-dessus de celui qu'il avait visé à l'origine. Outre relever de nouveaux défis, ce poste lui offre la possibilité de "continuer à progresser et développer de nouvelles compétences", ce qui n'est pas pour lui déplaire.

Ambitieux, fonceur, Alexis Daems cherche à apprendre en permanence. A la fin de ses études, il entre chez Reckitt Benckiser comme représentant "parce qu'une société de cette taille allait me permettre de me former et de bouger d'un département à un autre, ce qui était bon pour développer mes compétences et ma polyvalence". Rapidement, il met son plan à exécution. Sur 10 ans il exercera six fonctions différentes. Il passera par le département Trade marketing puis Marketing, avant de devenir key account manager, et, ensuite, sales manager de la division OTC où, pour la première fois, il se voit confier la gestion d'une grande équipe.

Il approche du but. L'aventure ne dure cependant qu'un an. En 2007, on lui propose un poste européen en stratégie de vente, qu'il accepte. "C'était un peu tôt mais je ne pouvais pas refuser. Cela m'apportait une dimension internationale." La mission mène Alexis Daems à passer une bonne partie de son temps dans les avions ou les trains, voyageant d'une filiale à une autre. Mais après 10 ans de services auprès de Reckitt Benckiser et 18 mois à ce régime, il commence à avoir envie de changement. Il aimerait se recentrer sur la Belgique et, cette fois, il veut un poste de direction des ventes.

Une possibilité se présente chez Orangina Schweppes. Alexis Daems la saisit. "C'était une société en pleine croissance, de taille plus humaine, dynamique, flexible, et qui décentralisait sa gestion, bref : qui donnait plus d'autonomie aux filiales pour développer des stratégies locales."

Après un peu moins de deux ans, séduit par les résultats enregistrés par son jeune directeur des ventes, le comité exécutif d'Orangina Schweppes décide de lui confier le poste de general manager, qui allait devenir vacant. De quoi le combler.

Mais ce jeune papa de deux enfants est surtout fier d'être parvenu à trouver un bon équilibre entre vie privée et professionnelle. La clé ? "Etre bien entouré, bien organisé et relativiser. Il faut se dire que de toute façon les journées sont trop courtes et dès lors fixer ses priorités. Avoir une bonne hygiène de vie est également fondamental", affirme cet homme qui fait 6 heures de sport en moyenne par semaine.

GÉRALDINE VESSIÈRE

CARTE DE VISITE

Fonction : general manager Orangina Schweppes Belgique

Temps libres : famille, sport, principalement jogging, tennis et hockey

Nos partenaires