Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

18/12/13 à 10:22 - Mise à jour à 10:22

Le péril du métal jaune

L'or n'est plus une valeur refuge et ceux qui comptaient sur le métal jaune pour doper leur épargne en seront pour leurs frais en 2013.

Si l'on regarde le cours de l'once d'or depuis janvier dernier, la chute a été de 26 % ! La relique barbare, comme l'appelait l'économiste britannique Keynes, va donc finir l'année dans le rouge. Ce sera la première fois depuis 13 ans ! D'où la question, pourquoi l'or n'a-t-il plus la cote ?

Les raisons de ce désamour sont purement techniques. Il y a d'abord la politique monétaire aux Etats-Unis qui a fait grimper indirectement les taux d'intérêt des emprunts d'Etat américain. Par conséquent, ces emprunt se révèlent logiquement plus intéressants que l'or pour la simple et bonne raison que le métal jaune ne rapporte aucun intérêt.

Et puis, les investisseurs spécialisés savent que si la politique monétaire américaine change, cela va faire grimper automatiquement le dollar. Et historiquement, cela a été prouvé: chaque fois que le dollar augmente, le cours de l'or baisse en parallèle !

Une autre raison du désamour pour l'or, c'est que les investisseurs institutionnels, autrement dit les fonds spécialisés, n'achètent plus de l'or dans un but d'assurance. En effet, pour eux, le côté refuge du métal jaune n'a plus lieu d'être. D'abord, parce que l'économie mondiale se redresse, et ensuite, parce que la zone euro n'est plus menacée d'implosion !

Bref, pour nous résumer, si l'or n'a plus la cote, c'est en grosse partie parce qu'il n'est plus considéré comme une valeur refuge par les investisseurs. En clair, ils trouvent que la prime d'assurance à payer est trop chère aujourd'hui, et c'est sans doute la raison pour laquelle la banque Goldman Sachs estime que l'or va encore baisser. C'est dommage pour ceux qui y ont cru et c'est excellent pour tous les autres, car il ne faut pas se leurrer, si l'or avait grimpé en flèche cela aurait signifié que le monde avait replongé dans le chaos économique le plus complet. Et comme je le dit souvent: l'or peut en théorie grimper jusqu'au ciel, mais cela voudrait dire que nous serions tous morts économiquement parlant. Et dans ce cas, à quoi sert-il d'être couvert d'or, autrement dit, d'être le plus riche du cimetière ?

Nos partenaires