Trends Numerik

Menu Next Door débarque à Paris

14/01/16 à 16:55 - Mise à jour à 16:55

Source: Trends-Tendances

Face à un succès grandissant à Bruxelles où des milliers d'internautes utilisent régulièrement sa plateforme pour commander des plats-préparés par leurs voisins, Menu Next Door part à l'attaque du marché français et s'installe à Paris.

Menu Next Door débarque à Paris

© Menu Next Door

Nous avons déjà eu l'occasion de vous présenter le concept de Menu Next Door dans le magazine Trends-Tendances. Ce "uber belge des traiteurs" permet à des particuliers de cuisiner des petits plats à emporter pour leurs voisins. Via le site Menu Next Door, l'internaute est au courant des menus cuisinés proches de chez lui, peut les réserver et passer les chercher chez le "chef" amateur, le moment venu.

Menu Next Door, start-up fondée courant 2015 par Nicolas Van Rymenant a rapidement attiré du monde. Il faut dire que les plats ne sont pas très chers : entre 8 et 12 euros en moyenne pour une entrée et un plat ou un plat et un dessert. Le groupe Facebook, où est né le concept, compte aujourd'hui 53.000 "fans". Et la plateforme regroupe désormais 350 chefs bruxellois (et plusieurs centaines sont en "attente d'acceptation"). Au total, Menu Next Door a permis de vendre, depuis sa création, pas moins de 20.000 plats préparés.

Pour aller plus loin et plus vite (et sans doute éviter que quelqu'un d'autre ne lui pique l'idée), le jeune entrepreneur bruxellois se lance dans la capitale française. Demain, 15 janvier, le premier Menu Next Door parisien sera proposé par un chef passionné. Il sera mis en vente au travers du groupe Facebook Menu Next Door Paris qui, en quelques jours, dispose déjà de 15.000 membres.

Le modèle de Menu Next Door est simple : prendre une commission (entre 15 et 20%) sur chaque transaction réalisée au travers de sa plateforme. Etant donné les prix bas des menus, c'est sur le volume que la start-up fera du chiffre. D'où l'internationalisation rapide qu'engage Nicolas Van Ruymenant. Il s'est d'ailleurs entouré d'anciens de la start-up belge Djump (Tanguy Goretti, co-fondateur de Djump) l'a rejoint comme COO et chaque ville (Paris, Bruxelles) dispose de son DG. Avant Londres qui sera la prochaine étape, encore cette année.

En savoir plus sur:

Nos partenaires