Apprendre à acheter en toute sécurité sur le net

04/12/14 à 14:40 - Mise à jour à 15:45

Source: Belga

Dix vidéos humoristiques et un site internet pour permettre aux clients en ligne d'apprendre les bons réflexes.

Apprendre à acheter en toute sécurité sur le net

© https://www.e-shop-defense.be/

Le SPF Economie a lancé jeudi une campagne de sensibilisation à l'achat en ligne visant à encourager cette pratique en Belgique, tout en mettant en garde les consommateurs contre les éventuels risques. Dix vidéos humoristiques et un site internet permettent aux clients en ligne d'apprendre les bons réflexes, et ce à l'approche des fêtes de fin d'année.

En 2013, 48% des Belges ont effectué des achats en ligne, contre 59% des Français, 69% des Néerlandais et Allemands et 77% des Britanniques. L'objectif fixé par la Commission européenne dans le cadre de l'Agenda digital, est d'arriver à un taux de 50% en 2015. Plus d'un tiers des Belges (37%) se méfient des paiements via Internet, selon des données du rapport 'Special Eurobarometer 404 Cyber Security' de 2013.

Quatre acheteurs en ligne belges sur cinq ont acheté en 2013 auprès de vendeurs établis en Belgique, six sur dix auprès de vendeurs établis dans l'Union européenne et un sur dix auprès de vendeurs établis en dehors de l'UE, selon des statistiques du SPF Economie. La Belgique comptait, en 2013, 749 serveurs sécurisés par million d'habitants, se classant à la 25e place sur une liste de 189 pays dressée par la Banque mondiale.

La campagne du SPF Economie vise à inciter les consommateurs à être prudents et utiliser leur bon sens lorsqu'ils effectuent leurs achats sur le net. Objectif: renforcer la vigilance en vue d'améliorer la confiance des internautes. Le ministre de l'Agenda numérique, Alexander De Croo (Open Vld), a mis en évidence les avantages des achats en ligne pour les consommateurs mais aussi pour les PME. Ils permettent ainsi aux premiers d'effectuer leurs achats 7 jours/7 et 24H/24, de comparer les prix et de consulter l'avis d'autres internautes.

Pour les entreprises dont les PME, ils offrent la possibilité d'attirer une nouvelle clientèle. Le ministre libéral flamand a souligné que de nombreux centres logistiques liés au commerce électronique sont implantés aux Pays-Bas et en Allemagne, où les coûts salariaux sont inférieurs à ceux enregistrés en Belgique.

"L'objectif (de la campagne) est de briser l'image selon laquelle l'e-commerce est destiné aux grandes entreprises ou à certaines activités", a déclaré pour sa part le ministre des PME, Willy Borsus (MR).

La part du chiffre d'affaires issu du commerce électronique atteint 13,4% dans les grandes entreprises (employant 250 personnes ou plus), 22,8% dans les entreprises moyennes et 5,1% dans les petites entreprises (entre 10 et 49 travailleurs), d'après des chiffres du SPF Economie.

Le site Internet de la campagne peut être visité à l'adresse "http://www.e-shop-defense.be/". Les vidéos sont quant à elles diffusées sur Youtube et d'autres médias sociaux.

En savoir plus sur:

Nos partenaires