GDF Suez confirme ses objectifs après un 1er semestre difficile

01/08/13 à 11:02 - Mise à jour à 11:02

Source: Trends-Tendances

GDF Suez confirme ses objectifs annuels, malgré un repli de ses résultats au premier semestre, durant lequel il a néanmoins estimé avoir bien résisté à des conditions économiques "dégradées", et avoir bénéficié des conditions météorologiques.

GDF Suez confirme ses objectifs après un 1er semestre difficile

© Belga

Le bénéfice net publié a reculé de 26% à 1,7 milliard d'euros, plombé par 441 millions de dépréciations liées à des actifs essentiellement européens, mais le bénéfice récurrent (hors éléments exceptionnels) a reculé de 1,7% seulement, à 2,4 milliards, a détaillé jeudi l'énergéticien français dans un communiqué.

Le chiffre d'affaires est quant à lui ressorti en recul de 1,5% à 42,6 milliards. Le groupe a réalisé "une bonne performance malgré un contexte économique dégradé en Europe", a souligné son PDG Gérard Mestrallet lors d'une conférence téléphonique. "Ces résultats meilleurs qu'attendus traduisent un impact, que nous avions déjà annoncé, particulièrement défavorable de la conjoncture sur la production électrique en Europe, et la fermeture de deux réacteurs nucléaires belges jusqu'en juin 2013", a-t-il ajouté.

Le groupe avait été forcé de mettre en arrêt prolongé l'été dernier deux de ses sept réacteurs belges, qu'il n'a pu relancer qu'en juin, en raison de craintes sur leur sûreté. Cette fermeture prolongée a eu impact estimé à 318 millions d'euros sur l'excédent brut d'exploitation (EBITDA) du semestre.

"Dans ce contexte, le groupe a fait preuve d'une bonne résistance", en ayant "bien sûr bénéficié de conditions climatiques favorables", a encore relevé Gérard Mestrallet. Les résultats de GDF Suez ont par ailleurs été soutenus par la poursuite de son développement à l'international et la mise en oeuvre de son plan d'économies annoncé fin 2012.

En savoir plus sur:

Nos partenaires