Santander : une alliance pour cibler le paysan chinois

28/03/11 à 14:27 - Mise à jour à 14:27

Source: Trends-Tendances

Santander, la 1ère banque d'Espagne, fonde une joint-venture avec le n° 2 chinois, CCB, afin de "développer l'activité bancaire dans les zones rurales" de l'Empire du milieu. Mise de départ : 3,5 milliards de yuans.

Santander : une alliance pour cibler le paysan chinois

© Bloomberg

Santander a signé une alliance avec la 2e banque chinoise, China Construction Bank (CCB), qui lui permet de s'installer dans le pays, a indiqué lundi le journal économique Expansión . Interrogé par l'AFP, un porte-parole de Santander a confirmé l'existence d'un communiqué de CCB à ce sujet mais sans pouvoir en préciser le contenu.

Le géant bancaire espagnol "débarque en Chine après avoir formalisé son alliance avec CCB", écrit Expansión, ajoutant que Santander travaille à cet accord depuis le début de l'année.

L'alliance prévoit l'établissement d'une entreprise commune, détenue à 19,9 % par Santander et 80,1 % par CCB, pour "développer l'activité bancaire dans les zones rurales" chinoises, selon Expansión. Ainsi qu'un investissement initial de la part des deux groupes, d'un total de 3,5 milliards de yuans, soit environ 380 millions d'euros.

CCB a affiché une hausse de 26 % de son bénéfice net en 2010, à 134,84 milliards de yuans (20,55 milliards de dollars), selon des résultats annuels publiés dimanche. Santander est le 1er groupe bancaire espagnol et le n° 1 dans la zone euro par capitalisation boursière. Il a enregistré en 2010 un bénéfice net en baisse de 8,5% à 8,181 milliards d'euros.

Le titre Santander progressait de 0,4 %, à 8,558 euros, à la Bourse de Madrid qui était en hausse de 0,35 % vers 9 h GMT.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires