Alfacam risque la faillite après l'échec de négociations avec un repreneur

11/04/13 à 16:07 - Mise à jour à 16:07

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le groupe en difficultés Alfacam, spécialisé dans les services aux chaînes de télévision et aux maisons de production, a annoncé jeudi l'échec des négociations avec d'éventuels repreneurs, et notamment l'Indien Hinduja. L'entreprise basée à Lint, qui compte 120 collaborateurs, risque dès lors de se retrouver dans "une situation de discontinuité", indique-t-elle dans un communiqué.

Alfacam risque la faillite après l'échec de négociations avec un repreneur

"Des négociations vont être tenues avec les banques afin de savoir si elles sont prêtes à soutenir Alfacam Group sous le régime de WCO III (loi sur la continuité des entreprises, phase III) sur base d'un planning de liquidité à court terme. Si les banques soutiennent cette initiative, la demande de protection sous WCO III sera introduite en début de semaine prochaine. Le tribunal de commerce d'Anvers devra encore alors rendre son verdict sur cette demande", explique l'entreprise dans un communiqué. Alfacam est placé sous la protection de la loi sur la continuité des entreprises depuis le 26 octobre 2012 et reste en principe protégé de ses créanciers jusqu'au 5 mai 2013. "Si les banques décident de ne pas soutenir Alfacam Group dans sa demande de protection sous WCO III ou si la demande, malgré le soutien des banques, est refusée par le tribunal de commerce, la société devra alors clôturer ses comptes", avertit encore l'entreprise anversoise. Le cours de l'action Alfacam reste suspendu "jusqu'à nouvel ordre". (Belga)

Nos partenaires