Parmi les composantes de l'inflation, les services devraient connaître le taux annuel le plus élevé en avril (1,6% contre 1,1% en mars), suivis de l'alimentation, des boissons alcoolisées et du tabac (0,7% contre 1,0% en mars), des biens industriels hors énergie (0,1% contre 0,2% en mars) et de l'énergie (-1,2% contre -2,1% en mars), selon l'office européen de statistiques. Malgré cette hausse, l'inflation reste à un niveau modeste. Si le taux de 0,7% pour le mois d'avril se confirme, ce serait le septième mois consécutif que celle-ci se situe sous le seuil de 1% en zone euro. En mars, l'inflation avait même atteint son plus bas niveau en plus de quatre ans, faisant craindre une déflation. (Belga)

Parmi les composantes de l'inflation, les services devraient connaître le taux annuel le plus élevé en avril (1,6% contre 1,1% en mars), suivis de l'alimentation, des boissons alcoolisées et du tabac (0,7% contre 1,0% en mars), des biens industriels hors énergie (0,1% contre 0,2% en mars) et de l'énergie (-1,2% contre -2,1% en mars), selon l'office européen de statistiques. Malgré cette hausse, l'inflation reste à un niveau modeste. Si le taux de 0,7% pour le mois d'avril se confirme, ce serait le septième mois consécutif que celle-ci se situe sous le seuil de 1% en zone euro. En mars, l'inflation avait même atteint son plus bas niveau en plus de quatre ans, faisant craindre une déflation. (Belga)