"Nous nous excusons auprès des clients dont les vols ont été perturbés par nos problèmes de système informatique, vous pouvez vérifier le statut de votre vol ici", a twitté la compagnie jeudi en fin de journée.

Easyjet avait d'abord indiqué que les vols prévus au départ entre 13h et 15h seraient annulés mais a ajouté ultérieurement que les perturbations pourraient durer malgré la résolution du problème technique.

De nombreux voyageurs se sont retrouvés au dernier moment à l'aéroport avec un vol annulé sans solution alternative.

Devan Lonsdale, 24 ans, a confié à l'agence PA s'être rendu de Newcastle, au nord-est de l'Angleterre, avec 8 amis à l'aéroport de Manchester, au nord-ouest du pays, pour un vol prévu à 13H20. "Nous avons été appelés à la porte d'embarquement à 12H35 et l'embarquement devait terminer à 12h50 mais n'avait pas débuté à 13h" raconte-t-il, ajoutant que les voyageurs se sont vus informés un par un que le vol était annulé sans remplacement offert.

"Nous avons dû payer pour un hôtel à Manchester et devons retourner chez nous (jeudi). Nous avons cherché des vols alternatifs pour Prague et d'autres destinations pour un prix raisonnable pour pouvoir utiliser les jours de congé que nous avons posés mais n'avons trouvé que des vols à plus de 500 livres avec de multiples escales", a-t-il poursuivi, dépité. La compagnie a précisé que les voyageurs pouvaient demander les dédommagements "prévus dans la réglementation".

Easyjet a récemment indiqué retirer six sièges de ses A319 au Royaume-Uni pour limiter ses besoins en personnel face à des pénuries d'agents de bord qui l'ont déjà conduite à annuler des centaines de vols. La compagnie a publié en mai une perte nette réduite au premier semestre de son exercice décalé grâce à la reprise du trafic aérien post-confinements, et se montre optimiste pour l'été.

"Nous nous excusons auprès des clients dont les vols ont été perturbés par nos problèmes de système informatique, vous pouvez vérifier le statut de votre vol ici", a twitté la compagnie jeudi en fin de journée.Easyjet avait d'abord indiqué que les vols prévus au départ entre 13h et 15h seraient annulés mais a ajouté ultérieurement que les perturbations pourraient durer malgré la résolution du problème technique.De nombreux voyageurs se sont retrouvés au dernier moment à l'aéroport avec un vol annulé sans solution alternative.Devan Lonsdale, 24 ans, a confié à l'agence PA s'être rendu de Newcastle, au nord-est de l'Angleterre, avec 8 amis à l'aéroport de Manchester, au nord-ouest du pays, pour un vol prévu à 13H20. "Nous avons été appelés à la porte d'embarquement à 12H35 et l'embarquement devait terminer à 12h50 mais n'avait pas débuté à 13h" raconte-t-il, ajoutant que les voyageurs se sont vus informés un par un que le vol était annulé sans remplacement offert."Nous avons dû payer pour un hôtel à Manchester et devons retourner chez nous (jeudi). Nous avons cherché des vols alternatifs pour Prague et d'autres destinations pour un prix raisonnable pour pouvoir utiliser les jours de congé que nous avons posés mais n'avons trouvé que des vols à plus de 500 livres avec de multiples escales", a-t-il poursuivi, dépité. La compagnie a précisé que les voyageurs pouvaient demander les dédommagements "prévus dans la réglementation".Easyjet a récemment indiqué retirer six sièges de ses A319 au Royaume-Uni pour limiter ses besoins en personnel face à des pénuries d'agents de bord qui l'ont déjà conduite à annuler des centaines de vols. La compagnie a publié en mai une perte nette réduite au premier semestre de son exercice décalé grâce à la reprise du trafic aérien post-confinements, et se montre optimiste pour l'été.