L'histoire de l'eau et des déchets remonte à l'origine de la civilisation, de même que les infrastructures liées à ces enjeux. Pourtant, seulement 1 % de l'eau sur terre est adaptée aux besoins de l'homme tandis que la demande ne cesse de croître. Par ailleurs, la consommation génère toujours plus de déchets. Aussi, des mégatendances à l'oeuvre à l'instar de la croissance démographique, l'accélération de l'urbanisation, conjuguée au développement de classes moyennes dans les pays émergents, mettent sous pression les capacités déjà existantes de traitement des déchets. Cela implique à l'avenir des besoins importants en infrastructures ou en solutions de gestion des déchets. Les pays développés, quant à eux, doivent faire face à la vétusté croissante de leurs infrastructures et au renforcement des normes environnementales et sanitaires.

Un univers en croissance, porté par des mégatendances

Il n'est donc pas étonnant que, depuis 1990, l'univers d'investissement de l'eau et des déchets connaisse une forte croissance : en effet, celui-ci a été multiplié par 10 (soit 10 nouveaux titres par an en moyenne) pour une capitalisation boursière moyenne de 3,5 Mds USD (soit x5 depuis 1990), si bien qu'il est aujourd'hui plus diversifié, à la fois en termes de secteurs et de pays, et qu'il est également plus liquide.

En outre, la crise sanitaire liée au Covid-19 ne remet pas en cause ces dynamiques structurelles, au contraire. Les entreprises spécialisées dans le domaine de l'eau, principalement représentées par des sociétés de services collectifs, ont pu démontrer leur biais défensif dans un contexte de forte nervosité des marchés. L'univers des déchets, quant à lui, reste intéressant car peu exploré par les investisseurs. Au-delà de la collecte ou du recyclage, son spectre couvre de plus en plus de nouveaux domaines à forte valeur ajoutée, marqués par l'innovation.

Combiner à la fois le thème de l'eau avec celui des déchets dans le cadre d'une stratégie d'investissement favorise une croissance défensive, à travers une plus grande diversification des actifs sous-jacents ainsi qu'une réelle décorrélation entre eux.

De multiples opportunités d'investissement

Face au nouvel ordre économique qui émerge, les stimulus budgétaires et fiscaux initiés par les gouvernements seront bénéfiques à la fois aux industries de l'eau, mais aussi des déchets, dès lors que des projets de modernisation des infrastructures verront le jour. Ces deux industries devraient profiter d'une accélération des investissements à long terme.

Ces deux thèmes concentrent donc de multiples opportunités pour un investisseur ; ils bénéficient de dynamiques de croissance structurelle, qui ne sont pas prêtes de s'étioler - et, par essence, ils répondent à des problématiques sociétales et environnementales incontournables.

Enfin, quelle que soit la conjoncture, l'approvisionnement en eau potable, son assainissement et le traitement des déchets constituent des services indispensables au bon fonctionnement de nos sociétés.

Cliquez ici pour plus d'infos.

Informations sur les risques

· Ce document à caractère promotionnel est exclusivement destiné aux professionnels de l'investissement et ne doit pas être diffusé à des investisseurs particuliers

· Les investisseurs doivent prendre note du fait que les opinions énoncées peuvent ne plus être d'actualité et avoir déjà été mises à exécution.

Informations importantes

Ce document ne peut être reproduit ou distribué sans autorisation préalable. Fidelity fournit uniquement des informations sur ses produits et n'émet pas de recommandations d'investissement fondées sur des circonstances spécifiques, ce document ne constitue ni une offre de souscription, ni un conseil personnalisé.

Fidelity International fait référence au groupe de sociétés qui forme la structure globale de gestion de placements qui fournit l'information sur les produits et services dans les juridictions désignées à l'exception de l'Amérique du Nord. Cette information n'est pas destinée et ne peut être utilisée par des résidents aux Etats-Unis et s'adresse uniquement aux personnes qui sont domiciliées dans un pays ou territoire où la distribution des compartiments mentionnés est autorisée, ou dans lesquels cette autorisation n'est pas exigée.

Sauf cas contraire, toutes les informations communiquées sont celles de Fidelity International, et tous les points de vue exprimés sont ceux de Fidelity International. Fidelity, Fidelity International, le logo Fidelity International ainsi que le symbole F sont des marques déposées de FIL Limited. Actifs et ressources de FIL Limited au 06/08/2020 - Chiffres non audités. Les spécialistes d'investissement incluent à la fois des analystes et associés.

Nous vous recommandons de vous informer soigneusement avant toute décision d'investissement. Tout investissement doit se faire sur la base du prospectus/DICI (document d'information clé pour l'investisseur) et des rapports annuels et semi-annuels actuellement en vigueur, disponibles gratuitement en français ainsi qu'en flamand sur simple demande auprès notre Centre de Service Européen à Luxembourg, de nos Distributeurs dont la liste est disponible sur notre site internet https://www.fidelity.be ainsi que de notre agent chargé du service financier en Belgique, CACEIS Belgium S.A, dont le siège social est établi Avenue du Port 86C, b320, 1000 - Bruxelles. 20BE0703

L'histoire de l'eau et des déchets remonte à l'origine de la civilisation, de même que les infrastructures liées à ces enjeux. Pourtant, seulement 1 % de l'eau sur terre est adaptée aux besoins de l'homme tandis que la demande ne cesse de croître. Par ailleurs, la consommation génère toujours plus de déchets. Aussi, des mégatendances à l'oeuvre à l'instar de la croissance démographique, l'accélération de l'urbanisation, conjuguée au développement de classes moyennes dans les pays émergents, mettent sous pression les capacités déjà existantes de traitement des déchets. Cela implique à l'avenir des besoins importants en infrastructures ou en solutions de gestion des déchets. Les pays développés, quant à eux, doivent faire face à la vétusté croissante de leurs infrastructures et au renforcement des normes environnementales et sanitaires.Il n'est donc pas étonnant que, depuis 1990, l'univers d'investissement de l'eau et des déchets connaisse une forte croissance : en effet, celui-ci a été multiplié par 10 (soit 10 nouveaux titres par an en moyenne) pour une capitalisation boursière moyenne de 3,5 Mds USD (soit x5 depuis 1990), si bien qu'il est aujourd'hui plus diversifié, à la fois en termes de secteurs et de pays, et qu'il est également plus liquide.En outre, la crise sanitaire liée au Covid-19 ne remet pas en cause ces dynamiques structurelles, au contraire. Les entreprises spécialisées dans le domaine de l'eau, principalement représentées par des sociétés de services collectifs, ont pu démontrer leur biais défensif dans un contexte de forte nervosité des marchés. L'univers des déchets, quant à lui, reste intéressant car peu exploré par les investisseurs. Au-delà de la collecte ou du recyclage, son spectre couvre de plus en plus de nouveaux domaines à forte valeur ajoutée, marqués par l'innovation.Combiner à la fois le thème de l'eau avec celui des déchets dans le cadre d'une stratégie d'investissement favorise une croissance défensive, à travers une plus grande diversification des actifs sous-jacents ainsi qu'une réelle décorrélation entre eux.Face au nouvel ordre économique qui émerge, les stimulus budgétaires et fiscaux initiés par les gouvernements seront bénéfiques à la fois aux industries de l'eau, mais aussi des déchets, dès lors que des projets de modernisation des infrastructures verront le jour. Ces deux industries devraient profiter d'une accélération des investissements à long terme.Ces deux thèmes concentrent donc de multiples opportunités pour un investisseur ; ils bénéficient de dynamiques de croissance structurelle, qui ne sont pas prêtes de s'étioler - et, par essence, ils répondent à des problématiques sociétales et environnementales incontournables.Enfin, quelle que soit la conjoncture, l'approvisionnement en eau potable, son assainissement et le traitement des déchets constituent des services indispensables au bon fonctionnement de nos sociétés.Cliquez ici pour plus d'infos.