Du fait de l'émergence de bâtiments intelligents et de villes intelligentes, le besoin de nouvelles technologies intelligentes se révèle toujours plus pressant. Dans le domaine de l'éclairage également, d'importants bénéfices peuvent être réalisés. Catherine Lootens: "Les bâtiments intelligents et l'éclairage connecté vont de pair. Des tendances lourdes se dégagent en matière d'automatisation, de confort visuel, de collecte des données, d'internet des objets, etc. Il s'agit là d'autant d'éléments qui joueront un rôle majeur dans nos bâtiments et nos infrastructures. Les entreprises d'éclairage classiques ne peuvent y arriver seules et nous entendons en tant que cluster contribuer à initier les synergies nécessaires."

Catherine Lootens, responsable de projet à la KU Leuven, campus technologique de Gand.

Ce cluster cible donc d'une part les développeurs de produits et les fabricants de luminaires et lampes, capteurs et systèmes de régulation lumineuse et, d'autre part, les opérateurs télécoms ainsi que spécialistes en automatisation, traitement de données et concepteurs de composants et modules IoT. "Cette synergie est également cruciale dans la mesure où nous cherchons à développer des concepts moins énergivores, mais aussi et surtout à apporter une valeur ajoutée aux facility managers, gestionnaires de bâtiments et utilisateurs. Plus l'éclairage pourra être adapté à la consommation, plus il sera possible de réduire les coûts totaux d'un bâtiment tout en améliorant le confort de l'utilisateur."

Le LED est la base de l'éclairage intelligent.

La technologie LED comme base

Ajouter de l'intelligence à l'éclairage n'est possible qu'avec le passage à la technologie LED. "Le LED est la base de tout. Il s'agit d'une source lumineuse offrant une durée de vie particulièrement longue, facilement réglable et dont l'efficacité s'est encore améliorée au cours des dernières années", explique encore Lootens. "Mais c'est surtout l'aspect numérique et la facilité de raccordement à des réseaux existants qui en font l'élément de base idéal de l'éclairage intelligent. L'éclairage LED s'allume et s'éteint rapidement et peut adapter facilement l'intensité lumineuse ou la température de couleur. Voilà qui offre de très nombreuses variantes pour moduler l'éclairage dans le cadre de concepts personnalisés."

Les applications innovantes du nouveau cluster Groen Licht Vlaanderen s'adressent à différents secteurs. Catherine Lootens: "Dans le domaine de la santé ainsi que par exemple dans les centres de soins, nous pensons que l'éclairage peut fortement contribuer à une meilleure qualité de vie des patients et des résidents. Par ailleurs, nous remarquons un potentiel important dans l'éclairage de bureaux dans la mesure où nous savons que la lumière peut avoir une influence importante sur le taux d'activité des employés."

Dans le domaine de la santé, l'éclairage peut fortement contribuer à une meilleure qualité de vie des patients et des résidents.

"Et les sites logistiques peuvent être rendus bien plus efficaces en énergie en adaptant la lumière en fonction des zones d'activité. Les actuels systèmes de régulation et de présence ne sont pas toujours optimaux une fois la mise en service effectuée ou lorsque les conditions d'utilisation sont modifiées ultérieurement. Une meilleure détection des conditions et une interaction plus étroite avec les utilisateurs peuvent déboucher sur une gestion plus intelligente."

Mieux exploiter l'éclairage public

En outre, les nouvelles technologies ouvrent également des possibilités de mieux exploiter les points d'éclairage installés sur l'espace public. "Nous pouvons contribuer de plusieurs manières au développement de villes intelligentes. Dans de très nombreuses villes, des initiatives ont déjà été prises pour intégrer de nouvelles fonctions aux systèmes d'éclairage classiques. Les luminaires sont largement répandus et l'intégration de technologies intelligentes peut permettre d'ouvrir de nouvelles perspectives: capteurs supplémentaires pour mesurer la température, l'humidité, le bruit ou les émissions de CO2, pour évaluer la densité du trafic ou collecter et transmettre d'autres données. Dans ce domaine, nombre de voies n'ont pas encore été explorées", conclut la responsable de projet de Groen Licht Vlaanderen.

www.groenlichtvlaanderen.be

Du fait de l'émergence de bâtiments intelligents et de villes intelligentes, le besoin de nouvelles technologies intelligentes se révèle toujours plus pressant. Dans le domaine de l'éclairage également, d'importants bénéfices peuvent être réalisés. Catherine Lootens: "Les bâtiments intelligents et l'éclairage connecté vont de pair. Des tendances lourdes se dégagent en matière d'automatisation, de confort visuel, de collecte des données, d'internet des objets, etc. Il s'agit là d'autant d'éléments qui joueront un rôle majeur dans nos bâtiments et nos infrastructures. Les entreprises d'éclairage classiques ne peuvent y arriver seules et nous entendons en tant que cluster contribuer à initier les synergies nécessaires."Ce cluster cible donc d'une part les développeurs de produits et les fabricants de luminaires et lampes, capteurs et systèmes de régulation lumineuse et, d'autre part, les opérateurs télécoms ainsi que spécialistes en automatisation, traitement de données et concepteurs de composants et modules IoT. "Cette synergie est également cruciale dans la mesure où nous cherchons à développer des concepts moins énergivores, mais aussi et surtout à apporter une valeur ajoutée aux facility managers, gestionnaires de bâtiments et utilisateurs. Plus l'éclairage pourra être adapté à la consommation, plus il sera possible de réduire les coûts totaux d'un bâtiment tout en améliorant le confort de l'utilisateur."La technologie LED comme baseAjouter de l'intelligence à l'éclairage n'est possible qu'avec le passage à la technologie LED. "Le LED est la base de tout. Il s'agit d'une source lumineuse offrant une durée de vie particulièrement longue, facilement réglable et dont l'efficacité s'est encore améliorée au cours des dernières années", explique encore Lootens. "Mais c'est surtout l'aspect numérique et la facilité de raccordement à des réseaux existants qui en font l'élément de base idéal de l'éclairage intelligent. L'éclairage LED s'allume et s'éteint rapidement et peut adapter facilement l'intensité lumineuse ou la température de couleur. Voilà qui offre de très nombreuses variantes pour moduler l'éclairage dans le cadre de concepts personnalisés." Les applications innovantes du nouveau cluster Groen Licht Vlaanderen s'adressent à différents secteurs. Catherine Lootens: "Dans le domaine de la santé ainsi que par exemple dans les centres de soins, nous pensons que l'éclairage peut fortement contribuer à une meilleure qualité de vie des patients et des résidents. Par ailleurs, nous remarquons un potentiel important dans l'éclairage de bureaux dans la mesure où nous savons que la lumière peut avoir une influence importante sur le taux d'activité des employés." "Et les sites logistiques peuvent être rendus bien plus efficaces en énergie en adaptant la lumière en fonction des zones d'activité. Les actuels systèmes de régulation et de présence ne sont pas toujours optimaux une fois la mise en service effectuée ou lorsque les conditions d'utilisation sont modifiées ultérieurement. Une meilleure détection des conditions et une interaction plus étroite avec les utilisateurs peuvent déboucher sur une gestion plus intelligente."Mieux exploiter l'éclairage publicEn outre, les nouvelles technologies ouvrent également des possibilités de mieux exploiter les points d'éclairage installés sur l'espace public. "Nous pouvons contribuer de plusieurs manières au développement de villes intelligentes. Dans de très nombreuses villes, des initiatives ont déjà été prises pour intégrer de nouvelles fonctions aux systèmes d'éclairage classiques. Les luminaires sont largement répandus et l'intégration de technologies intelligentes peut permettre d'ouvrir de nouvelles perspectives: capteurs supplémentaires pour mesurer la température, l'humidité, le bruit ou les émissions de CO2, pour évaluer la densité du trafic ou collecter et transmettre d'autres données. Dans ce domaine, nombre de voies n'ont pas encore été explorées", conclut la responsable de projet de Groen Licht Vlaanderen.www.groenlichtvlaanderen.be