Tout sur Vincent Bolloré

Le magnat des médias Vincent Bolloré, une des premières fortunes de France, s'apprête à porter l'estocade: s'il est mené à bien, son projet d'OPA sur le groupe français Lagardère marquera la fin d'un des grands empires industriels et de presse de l'Hexagone qui n'a fait que décliner depuis le décès de son fondateur.

Le géant des médias Vivendi, contrôlé par Vincent Bolloré, a annoncé mercredi qu'il comptait acquérir la participation de 18% du fonds Amber Capital dans le groupe Lagardère, et son intention de déposer un projet d'OPA pour acquérir le solde du groupe propriétaire d'Hachette et Europe 1.

Ce week-end, les actionnaires du groupe Lagardère, sous l'impulsion de Nicolas Sarkozy, ont abouti à un accord qui change la structure du groupe et empêche son démantèlement.

Vincent Bolloré (photo) prépare manifestement de grandes manoeuvres. Samedi dernier, le patron de Vivendi a annoncé qu'Universal Music Group (maison de disques de Rihanna, de Taylor Swift ou de Lady Gaga) allait sortir de son groupe. Une nouvelle entité sera créée.

Après 48 heures de garde à vue, le milliardaire français a été mis en examen, la semaine dernière, pour corruption d'agents publics étrangers, complicité d'abus de confiance, de faux et d'usage de faux.

L'homme d'affaires français Vincent Bolloré a été inculpé mercredi soir à Paris de "corruption d'agent étranger", de complicité d'"abus de confiance" et de "faux et usage de faux", dans l'enquête sur l'obtention par son groupe de concessions portuaires en Guinée et au Togo, a-t-on appris de source judiciaire.

La Fininvest, holding de la famille de Silvio Berlusconi qui possède Mediaset, a annoncé mardi avoir réclamé en justice au Français Vivendi 570 millions d'euros de dommages et intérêts, suite à la non application du contrat signé entre les deux groupes médiatiques en avril.

L'homme d'affaires Vincent Bolloré réclame 50 millions d'euros à France 2 pour avoir rediffusé jeudi soir une enquête le concernant dans le cadre du magazine "Complément d'enquête", a annoncé vendredi son groupe. Celui-ci dénonce "une volonté avérée de lui nuire en le dénigrant gravement" via un reportage "tendancieux" et "totalement à charge".