Tout sur La République en Marche

Suspens. Demain mercredi, c'est le duel, le grand débat télévisé entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Et ce n'est pas une surprise, l'un comme l'autre fera les yeux tout doux aux électeurs de Jean-Luc Mélenchon. Macron essayera de se montrer écolo, et Le Pen de se présenter comme la championne de l'anti-globalisation.

Retenez bien cette date, habitants de la planète et corpuscules errants de la galaxie : le 24 avril 2022, à moins que la théorie conspirationniste qui veut que la CIA projette dans le ciel des hologrammes de Jésus, Bouddha, Mahomet (et pourquoi pas Mélenchon ?) "pour manipuler les masses et aliéner les foules" n'ait un fond de vérité, nous connaîtrons le nom du nouveau Président français. C'est l'occasion de prendre régulièrement le pouls économico-politique de cette campagne pour laquelle l'actuel locataire de l'Elysée n'a toujours pas déclaré officiellement son désir de prolonger son bail (quel suspens !).Aujourd'hui, nous allons parler centrales. Non pas syndicales, mais nucléaires.

Retenez bien cette date, habitants de la planète et corpuscules errants de la galaxie: le 24 avril 2022 nous connaîtrons, à moins qu'un débris de Space X, après avoir ricoché sur la Lune, ne retombe sur Paris, le nom du nouveau président français. C'est l'occasion de prendre régulièrement le pouls économico-politique de cette campagne pour laquelle le président actuel, Emmanuel Macron, n'est toujours pas officiellement candidat (quel suspens !). Aujourd'hui, parlons emploi.