Tout sur FMI

Alors que Pfizer et Modena abordent en tête la dernière ligne droite, la grande gagnante de la course au vaccin devrait être l'économie. Un environnement favorable doublé d'un boom de créations d'entreprises permet d'entrevoir le bout du tunnel.

Jusqu'à l'arrivée de la Covid-19, l'économie américaine sous Donald Trump semblait, au premier regard, être en bonne forme. Mais sous le plâtre, les fissures se font de plus en plus profondes. Voici les six grands chantiers auxquels Joe Biden devra s'atteler.

Avec la récente flambée des chiffres, la menace d'un reconfinement plane sur le pays. Le Fonds Monétaire International (FMI) a analysé l'impact des confinements du printemps et est parvenu à des conclusions étonnantes. Un confinement peut, entre autres, ouvrir la voie à une reprise économique plus rapide.

Les ministres des Finances et chefs des banques centrales des pays du G20 tiennent samedi une réunion virtuelle sur la reprise de l'économie mondiale, gravement affectée par le coronavirus, au milieu d'appels à l'allègement de la dette des pays pauvres.

Plus de 12.000 milliards de dollars de perte cumulée pour l'économie mondiale en 2020 et 2021 à cause de la pandémie de coronavirus. Cette "crise pas comme les autres" est bien pire que prévu et la reprise sera plus lente qu'espéré, a prévenu mercredi le Fonds monétaire international.

Le G20 a promis jeudi d'éviter d'imposer des barrières commerciales "inutiles" aux produits de première nécessité, y compris les aliments, pendant la pandémie de Covid-19, après une mise en garde du FMI et de l'OMC contre la tentation de prendre des mesures protectionnistes.

Le FMI a déjà approuvé des aides d'urgence pour 50 pays représentant quelque 18 milliards de dollars dans le cadre de la lutte contre l'impact sanitaire et économique de la pandémie du coronavirus, a indiqué jeudi le porte-parole de l'institution.

Les pays doivent "tout faire" pour promouvoir une reprise économique respectueuse de l'environnement après la pandémie de coronavirus, prône la directrice générale du Fonds monétaire international dans un discours prononcé à l'occasion d'une conférence virtuelle sur le climat.

Les ministres des Finances et les banquiers centraux du groupe G20 ont donné leur aval mercredi à une suspension immédiate et pour une durée d'un an de la dette des pays les plus pauvres, particulièrement fragilisés par la crise provoquée par la pandémie du coronavirus.