Protégée depuis 1935, cette réserve dunaire, coincée entre La Panne et la frontière française avait besoin d'être remise dans son état naturel. Vers le tournant du siècle, deux a...

Protégée depuis 1935, cette réserve dunaire, coincée entre La Panne et la frontière française avait besoin d'être remise dans son état naturel. Vers le tournant du siècle, deux années extrêmement humides y avaient favorisé l'enracinement d'une végétations qui, au fil du temps, a fini par étouffer tout mouvement de sable sous l'action du vent, de sorte que les "dunes blanches" ont fini par devenir vertes. Des grues sont donc entrées en action et 80 jours durant, elles vont débroussailler le terrain afin que le vent puisse à nouveau y sculpter le paysage. Cette rénovation s'inscrit dans un projet transfrontalier plus vaste baptisé Vedette (Vers une EcoDestination TransfronTalière d'Excellence) qui vise à éliminer entre Dunkerque et Westende toute barrière dans le domaine de la gestion d'un des systèmes dunaires les plus remarquables d'Europe et amputé à plus de 60% par l'urbanisation.