Selon Sanoma, aucun licenciement n'est toutefois prévu en Belgique. "D'un côté, nous sommes heureux qu'il n'y ait pas de licenciement supplémentaire. En soulignant le mot supplémentaire car il y a eu un certain nombre de licenciements ces derniers temps. Mais d'un autre côté, nous exigeons des garanties pour l'avenir du personnel. Nous voulons rencontrer la direction déjà ce lundi", déclare Geert Haverbeke. Les syndicats veulent des garanties d'emploi dès maintenant et jusqu'à ce qu'un éventuel repreneur soit trouvé. Ils demandent également que des accords soient conclus avec l'éventuel repreneur sur un maintien de l'emploi. (Belga)

Selon Sanoma, aucun licenciement n'est toutefois prévu en Belgique. "D'un côté, nous sommes heureux qu'il n'y ait pas de licenciement supplémentaire. En soulignant le mot supplémentaire car il y a eu un certain nombre de licenciements ces derniers temps. Mais d'un autre côté, nous exigeons des garanties pour l'avenir du personnel. Nous voulons rencontrer la direction déjà ce lundi", déclare Geert Haverbeke. Les syndicats veulent des garanties d'emploi dès maintenant et jusqu'à ce qu'un éventuel repreneur soit trouvé. Ils demandent également que des accords soient conclus avec l'éventuel repreneur sur un maintien de l'emploi. (Belga)