"Cette décision s'est imposée en raison de la situation économique générale et la baisse des recettes publicitaires qui s'ensuit. En raison aussi des difficultés dans la distribution de la presse en France", marquée par des "grèves et des sabotages dans le réseau de diffusion", a justifié le groupe en pointant en outre l'augmentation des coûts due entre autres aux tarifs postaux "exorbitants". "Priorité sera donnée à un plan de départs volontaires. Mais dans certains cas, il s'agirait d'une restructuration définitive", a poursuivi Roularta dans un communiqué. Dans le détail, le mensuel L'Entreprise pourrait ainsi abandonner complètement le papier pour investir le support numérique tandis que les magazines de décoration Maison Française et Maison Magazine pourraient se fondre dans un grand titre commun "Maison Française Magazine". "Grâce aux portefeuilles d'abonnés stables, de nouvelles initiatives, la diversification continue et la restructuration, Roularta Media Group est confiant dans l'avenir du Groupe Express Roularta", a ajouté le groupe qui va entamer "immédiatement" une procédure d'information-consultation avec les syndicats. (PVO)

"Cette décision s'est imposée en raison de la situation économique générale et la baisse des recettes publicitaires qui s'ensuit. En raison aussi des difficultés dans la distribution de la presse en France", marquée par des "grèves et des sabotages dans le réseau de diffusion", a justifié le groupe en pointant en outre l'augmentation des coûts due entre autres aux tarifs postaux "exorbitants". "Priorité sera donnée à un plan de départs volontaires. Mais dans certains cas, il s'agirait d'une restructuration définitive", a poursuivi Roularta dans un communiqué. Dans le détail, le mensuel L'Entreprise pourrait ainsi abandonner complètement le papier pour investir le support numérique tandis que les magazines de décoration Maison Française et Maison Magazine pourraient se fondre dans un grand titre commun "Maison Française Magazine". "Grâce aux portefeuilles d'abonnés stables, de nouvelles initiatives, la diversification continue et la restructuration, Roularta Media Group est confiant dans l'avenir du Groupe Express Roularta", a ajouté le groupe qui va entamer "immédiatement" une procédure d'information-consultation avec les syndicats. (PVO)