"Rien de concret ne nous a été proposé et la position du cabinet n'a pas évolué", a réagi Luc Piens du syndicat CSC-Transcom. "La structure bicéphale est toujours privilégiée et aucune garantie n'a été apportée en ce qui concerne la ponctualité et le personnel." Le front commun syndical, de son côté, est favorable à une structure intégrée, qu'il estime être la seule susceptible de garantir le dialogue social et le statut du personnel, ainsi que d'assurer un service public de qualité. (PVO)

"Rien de concret ne nous a été proposé et la position du cabinet n'a pas évolué", a réagi Luc Piens du syndicat CSC-Transcom. "La structure bicéphale est toujours privilégiée et aucune garantie n'a été apportée en ce qui concerne la ponctualité et le personnel." Le front commun syndical, de son côté, est favorable à une structure intégrée, qu'il estime être la seule susceptible de garantir le dialogue social et le statut du personnel, ainsi que d'assurer un service public de qualité. (PVO)