Rencontre avec Carine Libert, directrice générale de la Sabam: "J'arrive facilement à déconnecter"

09/10/18 à 16:03 - Mise à jour à 16:03

Carine Libert se réjouit de passer chaque jour plus d'une heure dans le train. "Le trajet entre mon bureau à Bruxelles et mon domicile à Bruges m'aide à déconnecter", déclare-t-elle.

"L'été dernier en Espagne, c'était la première fois que je passais des vacances à l'horizontale. Je préfère généralement l'action et les visites. Mais il y a quelques mois, j'aspirais à autre chose. J'aime voyager mais à l'approche des vacances l'été dernier, j'étais épuisée. Je dois reconnaître que ma nomination en mai au poste de directrice générale de la Sabam m'a valu quelques nuits d'insomnie. C'est pourquoi il était grand temps que je récupère mon sommeil en retard."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires