Afin de lutter contre le blanchiment d'argent et éviter la fuite des capitaux hors de Belgique, la douane a décidé de renforcer les contrôles en matière d'argent illégal. Les douze chiens de la douane ont été formés à détecter de grosses quantités d'argent liquide ainsi que les drogues. Certaines races ont plus d'aptitudes que d'autres -par exemple les bergers, malinois, labradors ou springers-, mais "le caractère du chien est aussi déterminant. La douane applique une procédure de sélection très stricte. Avant d'être achetés, les chiens présélectionnés sont soumis à une période d'essai pendant laquelle ils sont soigneusement testés par les instructeurs de la brigade", explique le SPF Finances. "Ils sont conditionnés à reconnaître certaines odeurs et à réagir d'une manière définie à leur contact. Certains chiens dits actifs aboient énergiquement lorsqu'ils trouvent de la drogue ou de l'argent, tandis que d'autres dits passifs se couchent devant leur trouvaille. Ces derniers sont plus particulièrement destinés aux contrôles sur les personnes." La durée de la formation d'un chien varie de six mois à un an. Il doit suivre un entraînement mensuel et parfois un programme de remise à niveau au cours de sa "carrière". Un chien travaille environ neuf ans avant de profiter d'une retraite paisible, détaille le service public fédéral. (Belga)

Afin de lutter contre le blanchiment d'argent et éviter la fuite des capitaux hors de Belgique, la douane a décidé de renforcer les contrôles en matière d'argent illégal. Les douze chiens de la douane ont été formés à détecter de grosses quantités d'argent liquide ainsi que les drogues. Certaines races ont plus d'aptitudes que d'autres -par exemple les bergers, malinois, labradors ou springers-, mais "le caractère du chien est aussi déterminant. La douane applique une procédure de sélection très stricte. Avant d'être achetés, les chiens présélectionnés sont soumis à une période d'essai pendant laquelle ils sont soigneusement testés par les instructeurs de la brigade", explique le SPF Finances. "Ils sont conditionnés à reconnaître certaines odeurs et à réagir d'une manière définie à leur contact. Certains chiens dits actifs aboient énergiquement lorsqu'ils trouvent de la drogue ou de l'argent, tandis que d'autres dits passifs se couchent devant leur trouvaille. Ces derniers sont plus particulièrement destinés aux contrôles sur les personnes." La durée de la formation d'un chien varie de six mois à un an. Il doit suivre un entraînement mensuel et parfois un programme de remise à niveau au cours de sa "carrière". Un chien travaille environ neuf ans avant de profiter d'une retraite paisible, détaille le service public fédéral. (Belga)