Idéalement, 65 % d'entre eux aimeraient se rendre à l'étranger, cependant 45% de nos concitoyens resteront au pays. La Belgique est donc la première destination plébiscitée (45%), devant la France (40%) et l'Espagne (15%).

"Il est toutefois frappant de constater que de nombreux vacanciers adoptent une position d'attente: plus de 4 voyageurs sur 10 conditionnent leurs projets de vacances à la vaccination. Le spectre du coronavirus continue donc de planer", peut-on lire dans le communiqué.

Toujours selon le baromètre, 69% des Belges opteront pour la voiture comme moyen de transport. Par rapport à 2019, l'avion perd la moitié de ses utilisateurs (32%). Le train arrive en troisième position avec 13%.

Beaucoup de gens sont encore dans l'expectative. "L'année dernière, 62% avaient déjà réservé leur voyage en mai; cette année, ils sont deux fois moins nombreux à l'avoir déjà réservé (31%)", relève Touring. "Ils sont 65% à vouloir partir à l'étranger, tandis que 45% aimeraient prendre leurs vacances au pays. 19,7% resteront tout simplement chez eux, mais ce chiffre augmente fortement (jusqu'à 37%) chez les personnes qui ne souhaitent pas se faire vacciner ou qui sont encore indécises".

En toute logique, les familles avec enfants continuent à opter pour les mois d'été. Juillet (46%) reste le mois le plus prisé, mais septembre (39%) devient pratiquement aussi populaire que la haute saison, au détriment de juin (17%), ponctue l'enquête.

Idéalement, 65 % d'entre eux aimeraient se rendre à l'étranger, cependant 45% de nos concitoyens resteront au pays. La Belgique est donc la première destination plébiscitée (45%), devant la France (40%) et l'Espagne (15%). "Il est toutefois frappant de constater que de nombreux vacanciers adoptent une position d'attente: plus de 4 voyageurs sur 10 conditionnent leurs projets de vacances à la vaccination. Le spectre du coronavirus continue donc de planer", peut-on lire dans le communiqué. Toujours selon le baromètre, 69% des Belges opteront pour la voiture comme moyen de transport. Par rapport à 2019, l'avion perd la moitié de ses utilisateurs (32%). Le train arrive en troisième position avec 13%. Beaucoup de gens sont encore dans l'expectative. "L'année dernière, 62% avaient déjà réservé leur voyage en mai; cette année, ils sont deux fois moins nombreux à l'avoir déjà réservé (31%)", relève Touring. "Ils sont 65% à vouloir partir à l'étranger, tandis que 45% aimeraient prendre leurs vacances au pays. 19,7% resteront tout simplement chez eux, mais ce chiffre augmente fortement (jusqu'à 37%) chez les personnes qui ne souhaitent pas se faire vacciner ou qui sont encore indécises". En toute logique, les familles avec enfants continuent à opter pour les mois d'été. Juillet (46%) reste le mois le plus prisé, mais septembre (39%) devient pratiquement aussi populaire que la haute saison, au détriment de juin (17%), ponctue l'enquête.