En données corrigées des variations saisonnières, la production industrielle a reculé de 11,3% en mars, par rapport à février, dans les 19 pays ayant adopté la monnaie unique. En février, elle avait reculé de 0,1%.

Parmi les États membres pour lesquels les données sont disponibles, l'Italie, premier pays touché par la pandémie, enregistre le recul le plus important: -28,4%.

Elle est suivie par la Slovaquie (-20,3%) et la France (-16,4%). L'Espagne est également touchée (- 11,9%) comme l'Allemagne (-11,2%).

Les hausses les plus fortes ont été relevées en Irlande (+15,5%), en Grèce et en Finlande (+1,9% chacune) ainsi qu'en Lituanie (+0,7%).

Pour l'ensemble de l'UE, la production industrielle a reculé de 10,4% en mars. Elle était resté stable en février.

En données corrigées des variations saisonnières, la production industrielle a reculé de 11,3% en mars, par rapport à février, dans les 19 pays ayant adopté la monnaie unique. En février, elle avait reculé de 0,1%.Parmi les États membres pour lesquels les données sont disponibles, l'Italie, premier pays touché par la pandémie, enregistre le recul le plus important: -28,4%.Elle est suivie par la Slovaquie (-20,3%) et la France (-16,4%). L'Espagne est également touchée (- 11,9%) comme l'Allemagne (-11,2%).Les hausses les plus fortes ont été relevées en Irlande (+15,5%), en Grèce et en Finlande (+1,9% chacune) ainsi qu'en Lituanie (+0,7%).Pour l'ensemble de l'UE, la production industrielle a reculé de 10,4% en mars. Elle était resté stable en février.