L'OCDE confirme qu'Yves Leterme sera en charge du portefeuille des questions sociales et de la gouvernance. Celui-ci comprend l'éducation, les compétences, le travail et l'emploi, la santé, la gouvernance, les petites et moyennes entreprises et le développement territorial.

Il s'agit d'un mandat renouvelable d'une durée de deux ans.

"Je suis ravi d'accueillir M. Leterme", a déclaré le Secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría. "Ses compétences et son expérience seront essentielles au rôle que nous jouons afin d'aider à la fois les gouvernements et les citoyens à relever les défis que posent ces temps difficiles", a-t-il précisé.

La nomination à ce poste international du Premier ministre démissionnaire intervient alors que des négociations sont toujours en cours en vue de la formation du gouvernement fédéral, quinze mois après les élections. Une première percée importante a été réalisée cette semaine dans ces négociations menées par le formateur Elio Di Rupo, censé succéder à M. Leterme à la tête du gouvernement.

A l'OCDE, Yves Leterme succédera à l'ancien Secrétaire général adjoint de l'OCDE, Aart de Geus, qui a quitté l'Organisation à la fin du mois d'août 2011. Il rejoint les trois autres Secrétaires généraux-adjoints de l'OCDE: Pier Carlo Padoan, Richard Boucher et Rintaro Tamaki.

Agé de 51 ans, Yves Leterme a été Premier ministre de mars à novembre 2008, puis de novembre 2009 à avril 2010. Depuis lors, il dirige le gouvernement chargé d'expédier les affaires courantes. Il a également été ministre-président flamand de 2004 à 2007. Avant cela, M. Leterme a également été président de son parti, le CD&V.

Trends.be avec Belga

L'OCDE confirme qu'Yves Leterme sera en charge du portefeuille des questions sociales et de la gouvernance. Celui-ci comprend l'éducation, les compétences, le travail et l'emploi, la santé, la gouvernance, les petites et moyennes entreprises et le développement territorial. Il s'agit d'un mandat renouvelable d'une durée de deux ans. "Je suis ravi d'accueillir M. Leterme", a déclaré le Secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría. "Ses compétences et son expérience seront essentielles au rôle que nous jouons afin d'aider à la fois les gouvernements et les citoyens à relever les défis que posent ces temps difficiles", a-t-il précisé. La nomination à ce poste international du Premier ministre démissionnaire intervient alors que des négociations sont toujours en cours en vue de la formation du gouvernement fédéral, quinze mois après les élections. Une première percée importante a été réalisée cette semaine dans ces négociations menées par le formateur Elio Di Rupo, censé succéder à M. Leterme à la tête du gouvernement. A l'OCDE, Yves Leterme succédera à l'ancien Secrétaire général adjoint de l'OCDE, Aart de Geus, qui a quitté l'Organisation à la fin du mois d'août 2011. Il rejoint les trois autres Secrétaires généraux-adjoints de l'OCDE: Pier Carlo Padoan, Richard Boucher et Rintaro Tamaki. Agé de 51 ans, Yves Leterme a été Premier ministre de mars à novembre 2008, puis de novembre 2009 à avril 2010. Depuis lors, il dirige le gouvernement chargé d'expédier les affaires courantes. Il a également été ministre-président flamand de 2004 à 2007. Avant cela, M. Leterme a également été président de son parti, le CD&V. Trends.be avec Belga