Et en cette année nouvelle, les diables qui essaient de pousser le couvercle ne manquent pas. Il y a la menace de l'essoufflement de la machine économique américaine, machine qui reste le moteur principal des marchés. Outre-Atlantique, la main-d'oeuvre devient rare, les entreprises retrouvent des niveaux d'endettement record comme lors des années terribles de 2000 et 2007, les analystes revoient - ce qu'ils n'avaient plus fait depuis des années - leurs prévisions de bénéfices à la baisse. Les mesures fiscales de Donald Trump, qui avaient incité les entreprises à rapatrier aux Etats-Unis leurs trésors de guerre logés dans des paradis étrangers, sont en train de perdre de leurs effets.
...