Le taux de chômage a avancé d'un dixième de point de pourcentage à 4% le mois dernier, au plus haut depuis sept mois, notamment à cause de la mise au chômage forcé de milliers de fonctionnaires pendant l'impasse budgétaire du "shutdown", précise le ministère.

Le marché du travail est toutefois resté très dynamique avec 304.000 créations d'emplois, un sommet depuis un an.

Le taux de chômage a avancé d'un dixième de point de pourcentage à 4% le mois dernier, au plus haut depuis sept mois, notamment à cause de la mise au chômage forcé de milliers de fonctionnaires pendant l'impasse budgétaire du "shutdown", précise le ministère. Le marché du travail est toutefois resté très dynamique avec 304.000 créations d'emplois, un sommet depuis un an.