La hausse sans précédent des prix de l'énergie a incité de nombreuses personnes à envisager l'installation de panneaux solaires sur leur toit ou dans leur jardin. Mais depuis la suppression de certaines primes, un tel investissement - qui représente généralement quelques milliers d'euros - est devenu beaucoup moins intéressant.

Les panneaux solaires produisent de l'énergie principalement pendant la journée, alors qu'en principe vous en avez moins besoin le soir. L'énergie non utilisée est injectée dans le réseau électrique. Sur le site monenergie.be, vous trouverez un aperçu des tarifs d'injection. Cela montre que les remboursements que les consommateurs reçoivent varient considérablement.

Vous pouvez donc recevoir un montant par kWh pour l'électricité que vous injectez dans le réseau (en principe pendant la journée). Mais ce paiement est encore bien inférieur au prix que vous payez pour chaque kWh que vous prélevez sur le réseau (souvent le soir et la nuit). Selon le fournisseur d'énergie Engie, les familles ne consomment en moyenne que 30 % de leur électricité autoproduite. Il est donc important de maximiser cette autoconsommation, afin d'acheter le moins possible d'électricité au réseau.

Comment stimuler votre autoconsommation ?

Engie recommande de faire fonctionner les appareils ménagers tels que les lave-linge, les sèche-linge et les lave-vaisselle entre 12 et 15 heures. C'est à ce moment-là que vos panneaux solaires sont les plus productifs. Si vous travaillez à domicile, c'est certainement possible. Si vous devez sortir, de nombreux appareils modernes peuvent être préprogrammés. Il est également judicieux de reprogrammer votre chaudière électrique pour qu'elle chauffe l'eau pendant la journée. Charger votre voiture électrique directement avec l'énergie de vos panneaux solaires est également une bonne idée.

Une batterie domestique est un moyen supplémentaire de maximiser votre autoconsommation. Cette solution est de plus en plus populaire. Vous pouvez y stocker l'électricité produite pendant la journée, puis l'utiliser le soir ou la nuit. Selon Engie, une telle batterie peut faire passer votre autoconsommation de 30 à 50 ou 80 %. En théorie, du moins, car votre profil de consommation, la taille de votre installation de panneaux solaires et la capacité de votre batterie jouent un rôle déterminant.

Combien coûte une batterie domestique ?

Une batterie domestique complète vous coûtera au moins 5 000 euros, TVA et installation comprises. Pour un modèle encore plus puissant, le prix passe rapidement à 10 000 euros.

Une batterie domestique est-elle rentable ?

Une batterie domestique coûte donc beaucoup d'argent. Outre la capacité de la batterie, toutes sortes d'autres facteurs jouent également un rôle dans sa rentabilité.

Le simulateur sur le site Energiesparen.be (uniquement disponible en néerlandais) vise à apporter plus de clarté. Ce module a été développé par Lemcko, qui fait partie du groupe de recherche EELab de l'université de Gand. Vous devez bien sûr entrer les détails de votre installation de panneaux solaires et de votre batterie domestique, mais le simulateur veut aussi connaître votre consommation annuelle, le nombre de fois où les membres de votre famille sont à la maison pendant la journée, et si vous chauffez et cuisinez à l'électricité ou non. Sur la base de ces données, vous obtenez une indication du délai de récupération.

Pour l'instant, ce module tient compte de la situation en 2021. Il sera adapté aux changements futurs, promettent les initiateurs. N'oubliez pas non plus que des évolutions imprévues sur le marché de l'énergie et de nouvelles décisions politiques peuvent compromettre toute simulation en un clin d'oeil.

Anticiper le tarif de capacité

C'est indéniable : une batterie domestique vous permet d'économiser sur votre facture d'électricité, vous rend moins dépendant des prix élevés de l'énergie et vous offre une sécurité en cas de coupures de courant ou de pannes. Aujourd'hui, les coûts du réseau sont calculés uniquement sur la base du nombre de kWh consommés par utilisateur. Avec l'avènement du tarif de capacité, seuls 20% du tarif de distribution seront pris en compte. Les 80 % restants dépendront de vos pics de consommation générés. Plus elles sont élevées, plus votre facture d'électricité sera importante. L'objectif est de vous inciter à répartir davantage votre consommation sur la journée. Une batterie domestique peut y contribuer.

La hausse sans précédent des prix de l'énergie a incité de nombreuses personnes à envisager l'installation de panneaux solaires sur leur toit ou dans leur jardin. Mais depuis la suppression de certaines primes, un tel investissement - qui représente généralement quelques milliers d'euros - est devenu beaucoup moins intéressant.Les panneaux solaires produisent de l'énergie principalement pendant la journée, alors qu'en principe vous en avez moins besoin le soir. L'énergie non utilisée est injectée dans le réseau électrique. Sur le site monenergie.be, vous trouverez un aperçu des tarifs d'injection. Cela montre que les remboursements que les consommateurs reçoivent varient considérablement. Vous pouvez donc recevoir un montant par kWh pour l'électricité que vous injectez dans le réseau (en principe pendant la journée). Mais ce paiement est encore bien inférieur au prix que vous payez pour chaque kWh que vous prélevez sur le réseau (souvent le soir et la nuit). Selon le fournisseur d'énergie Engie, les familles ne consomment en moyenne que 30 % de leur électricité autoproduite. Il est donc important de maximiser cette autoconsommation, afin d'acheter le moins possible d'électricité au réseau.Engie recommande de faire fonctionner les appareils ménagers tels que les lave-linge, les sèche-linge et les lave-vaisselle entre 12 et 15 heures. C'est à ce moment-là que vos panneaux solaires sont les plus productifs. Si vous travaillez à domicile, c'est certainement possible. Si vous devez sortir, de nombreux appareils modernes peuvent être préprogrammés. Il est également judicieux de reprogrammer votre chaudière électrique pour qu'elle chauffe l'eau pendant la journée. Charger votre voiture électrique directement avec l'énergie de vos panneaux solaires est également une bonne idée.Une batterie domestique est un moyen supplémentaire de maximiser votre autoconsommation. Cette solution est de plus en plus populaire. Vous pouvez y stocker l'électricité produite pendant la journée, puis l'utiliser le soir ou la nuit. Selon Engie, une telle batterie peut faire passer votre autoconsommation de 30 à 50 ou 80 %. En théorie, du moins, car votre profil de consommation, la taille de votre installation de panneaux solaires et la capacité de votre batterie jouent un rôle déterminant.Une batterie domestique complète vous coûtera au moins 5 000 euros, TVA et installation comprises. Pour un modèle encore plus puissant, le prix passe rapidement à 10 000 euros.Une batterie domestique coûte donc beaucoup d'argent. Outre la capacité de la batterie, toutes sortes d'autres facteurs jouent également un rôle dans sa rentabilité.Le simulateur sur le site Energiesparen.be (uniquement disponible en néerlandais) vise à apporter plus de clarté. Ce module a été développé par Lemcko, qui fait partie du groupe de recherche EELab de l'université de Gand. Vous devez bien sûr entrer les détails de votre installation de panneaux solaires et de votre batterie domestique, mais le simulateur veut aussi connaître votre consommation annuelle, le nombre de fois où les membres de votre famille sont à la maison pendant la journée, et si vous chauffez et cuisinez à l'électricité ou non. Sur la base de ces données, vous obtenez une indication du délai de récupération.Pour l'instant, ce module tient compte de la situation en 2021. Il sera adapté aux changements futurs, promettent les initiateurs. N'oubliez pas non plus que des évolutions imprévues sur le marché de l'énergie et de nouvelles décisions politiques peuvent compromettre toute simulation en un clin d'oeil.C'est indéniable : une batterie domestique vous permet d'économiser sur votre facture d'électricité, vous rend moins dépendant des prix élevés de l'énergie et vous offre une sécurité en cas de coupures de courant ou de pannes. Aujourd'hui, les coûts du réseau sont calculés uniquement sur la base du nombre de kWh consommés par utilisateur. Avec l'avènement du tarif de capacité, seuls 20% du tarif de distribution seront pris en compte. Les 80 % restants dépendront de vos pics de consommation générés. Plus elles sont élevées, plus votre facture d'électricité sera importante. L'objectif est de vous inciter à répartir davantage votre consommation sur la journée. Une batterie domestique peut y contribuer.