Concrètement, dès l'entrée en vigueur de la loi, tous les transporteurs de passagers internationaux, depuis la Belgique et vers elle, au niveau européen et au-delà, devront communiquer automatiquement à l'autorité policière 19 données concernant tous leurs passagers, dont l'identité, le poids des bagages, le mode de réservation, la carte de crédit utilisée, les personnes accompagnant le voyageur, notamment. Cela concernera non seulement les transports aériens, mais aussi les transports par voie maritime, ferroviaire ou par autocar.
...